L’INTIMIDATION

¨L’équipe de Marie-Claude Geoffrey, chercheuse au département de psychiastrie de l’Université McGill, a d’abord démontré  â quel point l’intimidation mettait les jeunes à risque .  Les enfants qui subissent de l’intimidation sont deux fois plus susceptibles de développer des idées suicidaire que les autres, et trois fois plus de faire une tentative de suicide.¨

L’autre grand problème  de l’intimidation en ligne est qu’elle peut être anonyme.  C’est  que l’agresseur croit qu’il ne seras pas connu, il est difficile d’intervenir sans connaître l’identité de celui qui se crois fort et pourtant si faible.

 

Les jeunes sont suivis par des centaines, voire des milliers de personne sur les médias sociaux.  Si quelqu’un publie un commentaire embarrassant ou une photos embarrassante, ça peut être vu par un large public et créer une détresse importante ¨ précise la chercheuse.

0n a découvert huit sites créer dans l’épigénome qui présenteraient des changements liées à l’intimidation.  C’est la première fois que c’est montré. précise la chercheuse.

L’intimidation est un mal qui est parfois difficile à guerrir pour les jeunes et les moins jeunes.  Les adules qui subissement présentement de l’intimidation à la maison, au travail ou ailleurs peuvent en témoigner.  L’intimidation blesse, l’intimidation est vraiment dangeureuse pour l’individu et ceux et celles qui ont la méchanceté de pratiquer l’intimidation , sont tout simplement inconscients.

Ceux et celles qui intimides les autres sont généralement des jaloux et qui n’ont peut d’estimes d’eux- mêmes.  ( MALHEUREUSEMENT)

J’ai compris que ceux qui intimide les autres, n’aimeraient certainement pas se faire intimider.

Isidore

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.