Archives de catégorie : Uncategorized

DANS MA PRIÈRE

Dans ma prière du matin, je demande à Dieu d’être dans le coeur des gens  : si je pouvais ! 

Si je pouvais vous inciter à prendre le temps de regarder à l’intérieur de vous-même, vous serez certainement surpris de l’espace livre pour vous améliorer.

Si je pouvais vous convaincre qu’aucun problème permenant ne peut affecter votre vie entière, seriez-vous prêt à y croire ? 

Si je pouvais vous aider à découvrir les raisons de vos malheurs, vous n’auriez pas besoin de courir les charletans et sauvé votre énergie et votre argent.

Si je pouvais vous guider dans votre foi, je vous ferais comprendre qu’elle est plus puissante la foi  et qu’elle rend possible les choses inpensables.

Si je pouvais, je vous vendrais ce dicton : Le succès est le fruit d’une bonne attitude.  Pas besoin d’aller voir ailleurs.

Si je pouvais vous transmettre ce qui m’a permis d’atteindre mes buts et objectifs, je m’en porterais que mieux. En deux mots, la clé, à été de me consentrer sur ce qui comptait le plus pour moi: ma foi, ma famille, ma compagnie.

Si je pouvais :  le reste dépend de vous ! 

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un

Isidore

 

J’Y REVIENS ENCORE

Nous ne pouvons nous sentir bien dans notre peau que si notre corportement est positif, et si nous en sommes conscient du début à la fin. Le dévolepement d’un bon carractère est le résultat d’un choix- Denis Vaitley-

0ubliez le passé:  Le passé est devenu votre principal handicap dans votre recherche d’être bien dans votre peau.  Beaucoup de jeunes et de moins jeunes essaye de se tournent vers la pensée positive pour se construire une nouvelle vie.  Ils viennent d’essuyer un revers financier ou une  relation familial qui viens de prendre l’eau.  Ils ruminent leur échec et ne savent plus comment s’en sortir.

Ah! oui, la recette miracle qui leur fera oublier leur passé comme par magie.  Tour cela n’est que pur illusioné

Voici la super de bonne nouvelle.  Vous seul avez le pouvoir de mettre une croix sur votre passé. Parfois, il est nécessaire de se faire violent, de démontrer de la volonté. ( Une jeune femme est venu  me voir et debout, en me regardant doit dans les yeux et en frappant sur mon bureau avec son poing,  j’en ferai plus de dépression, c’est fini ) C’est ce genre de violence d’on je  veux parler. 

Il est important de mettre de l’ordre dans votre passé avant de franchir une autre étape. N’OUBLIEZ PAS : Toutes les pensées négatives demeurent imprégnées dans votre subconscient et ces pensées négatives sont toujours près à livrer bataille. Vous devez en être conscient. ;

Vous devez plutôt utiliser votre passé comme un outil, à titre d’expérience. Vous ne pouvez plus agir sur le passé, vous devez l’accepter. Je sais, je  sais, c’est plus facile de l’écrire, que de le faire. 

En terminant, je vous suggère d’éliminer de votre vocabulaire: les  » SI C’ÉTAIS A REFAIRE  »  Vous ne pouvez plus retrouner en arrière.  La vie, c’est marcher en avant.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un

Isidore

 

 

SI JE POUVAIS AIDER

je vous dirais sans détour de cesser de vous trouver des excuses. Les événement de la vie ne sont ni heureux, ni malheureux; les évènements son neutres , j’ai longtemps cru le contraire.  C’EST NOUS, C’EST VOUS QUI, par une mauvaise attitude, en fait des circonstances heureux où malheureux.  Maxime Bernier, l’ex-conservateur, est certainement malheureux d’avoir ruiner ses projets politique à cause de son attitude. Son attitude à causé sa perde et ne peut que blâmer qu’une seul personne, lui même. 

Zig Ziglar nous dit :  » Vous ne pouvez blâmer personne d’autre que vous mêmes pour ce qui vous arrive.  Quand vous pointez l’index vers quelqu’un d’autre, vous trouverez trois fois autant d’index pointés vers vous. »

Quelques jours passés, j’ai rencontré un homme qui me disait avoir raté sa vie à cause de ses parents qui n’on pas voulu lui payer des études universitaire.  Il a quitté le collège pour aller travailler dans un magasin de quincaillerie.    Il aurait pu travailler pendant  les vacances et les fin de semaine pour payer ses études. 

J’ai entendu de très belle chanson dans ma vie et vous en avez entendu vous aussi de belle chanson.  Toujours la faute des autres si vous n’avez pas réussir.  Que vous l’acceptiez ou non, vous êtes responsable  de ce qui vous arrive.

Arrêtez une instant, si c’est votre situation ; où si c’est la situation de qui arrive à un frère, une sœur, un ami proche:  Ce n’est pas la fin du monde.  Il faut découvrir les principes de la pensés constructive.  Il faut agir, vous pouvez aider et changer « VOTRE PRÉSENT »  où celui d’un autre en lui présentant des alternatives qui ouvre les yeux sur des possibilités.  

Les mots que vous utilisez dans votre bouche joue un rôle capital dans votre situation où celle de votre frère et sœur.  IL FAUT LE DIRE:  Ceux qui s’attendent au pire ont généralement raison .  Je vous supplie d’emmagasiner ces mots dans votre subconscient.   Je vous en supplie:   » LA FORTUNE SUSCITE LA FORTUNE,  L’AMOUR INVITE L’AMOUR,  L’ÉCHEC ENTRAÎNE L’ÉCHEC ET LE MALHEUR ATTIRE LE MALHEUR » 

j’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à un frère, une sœur, un ami et même un étranger.

Isidore

 

 

 

 

Il FAUT S’AJUSTER

Nous avons un monde à rebâtir. Travaillant ensemble, marchant ensemble.  Nous avons le pouvoir de créer ensemble, de planifier ensemble, de prier ensemble et de nous construire une vie de bonheur.

Question simple :  Est-ce que vous projetez une image de richesse où de misère.  C’est important d’accorder votre comportement, votre langage, vos flutes et vos désir de vie.  Si vous souhaitez une vie de richesse, il faut cesser de parler de pauvreté .  Je remarque qu’il est tellement difficile d’accorder le langage aux désirs  de votre subconscient.

Quel mois passé, je suis invité à donner une conférence dans une maison grand luxe pour personne âgé.  Je suis content, car il y a du monde à la messe.  Avant ma présentation , je discute avec un groupe de résident et j’en profite pour leurs poser des questions assez général : vous êtes heureuse ici, la vie est bonne pour vous dans ce beau palais royal, etc.

0n m’explique, oui, nous sommes privilégiées, mais ! Il y a un mais!   j’ai peur de manquer d’argent, je ne veux pas vivre trop vieux, je vous laisser de l’argent à mes enfants et petits enfants et voilà j’ai des munitions pour donner deux conférence sur ce sujet:  » J’AI PEUR  »  

Je leur expliqué quelque chose de très simple :  LE MEILLEUR POUR VOUS D’ABORD, POUR ENSUITE DONNER LE MEILLEUR À VOS ENFANTS ET PETITS ENFANTS.

Arrêtez de dire que vous n’avez pas d’argent, que vous n’être pas capable de joindre les deux bouts, que la vie coûte cher, que votre vie est misérable.

Je vous encourage à être généreux avec le peu d’argent que vous avez en poche.  Je revois parfaitement ma mère donner son dernier cinq cent. J’aimais qu’elle refusait de donner l’aumône à ceux qui frappait à notre porte.

Je ne vous encourage nullement à gaspiller:  je vous encourage à la générosité peu importe que ce soit de l’argent où autre .

Ma grand-mère Anna avec son langage coulerez  que je ne comprenais pas, nous disait :  Quand tu refuses de donner 10c, c’est que tu n’as pas confiance qu’il  te reviendra une  » piastre  »  Aves les années j’ai compris.

J’ai aussi compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

 

 

 

DÉCIDER DE CHANGER

Wow !  Ma grand mère Anna me faisait rire avec son sens de l’humour et comment, avec des expressions unique, dont elle avait le  secret.  Je la regardais pas à cause qu’elle était belle, mais pour moi, c’était la plus belle.  Un jour elle me dit:  quand tu fais le ménage sur toi, sur ton corportement, sur ce que tu veux changer, sur ce que tu veut devenir  » le choix de la chambre n’est pas important.  Je ne comprenait rien,  j’étais trop jeune.  Maintenant je comprend.

Le désir de changement de ce qui doit être changé, n’est pas un rêve farfelu. L’idée d’un désir de changement, ça ce mesure par un dégré d’entêtement.  Qui ne veut pas s’amiliorer ?  Qui ne veut pas devenir meilleur ?  Qui ne veut pas rentre son existance meilleur et plus facile à vivre ?  Mais la pluspart d’entre nous refuse de changer.  Trop difficile, j’avais oublié, c’est difficile.

Par contre, nous voulons que les autres changent, nous voulons que nos conjoints et conjointes changent, nous voulons que nos enfants et petits enfants changent.  Changer quoi ?  Souvent, c’est notre façon de pensés, de nous exprimer, de nous habiller,  de changer de vie, etc.  LE PLUS IMPORTANT, C’ EST DE COMMENCER LE CHANGEMENT SUR NOUS MÊME, CE QUI DOIT VRAIMENT ÊTRE CHANGER.

Personnellement, je n’ai pas de leçon à donner aux autres, je suis assez têtue, et je rencontre une assez forte résistance au changement de ma pensé.  Je travail, je travail, malgré des années de travail.

Savez-vous pourquoi ça demande tant de travail pour changer ?  Je pense qu’il y a beaucoup de chose enfuis à l’intérieur de nous même qui nous limites à faire un grand nettoyage, et comme me le disait ma grand-mère Anna, peu importe la chambre.

Un maître à pensé dont le nom m’échappe nous dit qu’ils y a différentes façons de changer:   Il y a l’approche sprituelle, l’approche mental, et l’approche physique.  L’APPROCHE PAR LA MÉDITATION N’EST PAS SI MAL  j’ai enfin compris que le choix de la chambre importe peu, ce qui compte vraiment : C’EST LE VOULOIR, C’EST LE DÉSIR, C’EST CE QUI EST LE MIEUX POUR TOI, PEU IMPORTE LA MÉTHODE. 

j’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un

Isidore

 

 

LA GRATITUDE

On n’accomplie jamais de grande chose dans la vie, seulement des petites choses – Mère Teresa- 

J’ai pris conscience d’avoir beaucoup reçu de la vie. j’ai pris conscience d’avoir eu de bon parent, une super de bonne grand-mère (Anna) J’ai pris conscience que mon emplois d’été, comme vendeur des produits Fuller Brush pour payer mes années de collège, à été une très grande université pour moi.  Rencontrez les gens dans  l’intimidé de leur foyer à été une revelation.  La grande pauvreté de l’époque, le manque d’instruction, le manque de travail rendaient les gens vulnérable et manipulable.

J’ai découvert le bonheur de faire quelque chose de gratuit pour les autres. Je me suis ouvert davantage  à la gratuité de mes actions pour accompagner quelqu’un.

Chaque moment de libre , je l’ai consacré à la lecture, un peu plus tard , j’ai découvert la philosophie et la puissance d’un bon livre.

Le livre à eu un effet extraordinaire sur mon attitude , mon comportement et ma vision de la vie.

Le livre m’a appris qu’il y avait des possibilités dans la vie et cela m’était donner presque gratuitement, monnayant un peu d’effort.

Avec le livre est venu le questionnement: Est-que je suis dans la bonne direction ?  Qu’est-ce qu’une vie bonne  vie réussie ?  Comment concilier ce qu’on m’a enseigné comme valeur et croyance.  Comment faire le partage du faux et du vrai?   Le bonheur durable est t’il possible ?   Comment réagir à l’épreuve du mal, de la souffrance ?  Allez-y maintenant de vos propres questionnement ?   Allez, allez ! 

Dans mon lit, ou des que je sors de la maison, je dis  » Merci  » à  Dieu  d’être en vie, d’avoir envie de vivre une super de bonne journée. D’avoir la possibilité  de me réjouir, et de témoigner de ma  » gratitude  » pour tous les bienfaits reçu de mes parents, professeur et autres. 

La vie m’a enseigné que du bon !

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

 

 

LA PUISSANCE DE LA PAROLE

Chaque mot, chaque parole s’enrigistre dans le subconstiant et se réalise dans notre comportement et de nos actions.  » On dit que cela ressemble à un chanteur que la voix serait enrigistrée sur une casette « . 

Celui  qui connait le pouvoir de la parole fait très  attention à sa conversation.  Il lui suffit de surveiller  la réation des autres qui ne pense pas comme lui.   » 0n dit que par sa parole, l’homme se crée sans cesse à lui-même, des lois  »  

Quelqu’un de très proche de moi par des liens d’amitié et de parenté  croyait dur comme fer, qu’un fer à cheval pouvais lui donner de la chance, il croyait également qu’un poil trouvé sur son bras avait du pouvoir et affirmait  que ce poil était porte bonheur et que cela attire la chance. Wow !  

Autre anecdote : Un jour mon ami, je ne sais pas pourquoi, il était malheureux et traversait une mauvaise période.  J’étais avec lui lorsqu’il a trouver un  petit morceau de fer en traversant la rue.  À  l’instant même il retrouva le sourire et la joie et de la confiance en lui.   Il me dit avec un large sourire: c’est Dieu qui m’a envoyé ce morceau de fer. Wow!

Pour ma part, je peux dire que je ne crois pas à la puissance d’un fer, encore moins à un poil sur le bras.  Je crois que le seul moyen d’amener un changement positif à  mon subconscient c’est d’affirmer ma foi en Dieu.  Il n’y a pas deux puissances, il n’y a qu’une seul puissance, Dieu. 

Un autre de mes amis est venu chez nous, à passé par la porte a-côté  et  il n’étais pas quelquon qu’il resort par une autre porte. 

Toute me vie, j’ai dû combatte des fausses croyances.  Notre religion catholique à été  » fripper  »  par de fausses croyances, par de faut pêché et de faut discours sur la peur et l’enfer.  Dieu est miséricordieux , donc il ne peut pas n’y  avoir d’autre  puissance.  Je crois à la miséricordieux  de Dieu. Oubli le bon larons et le mauvais larons .  Un au ciel et l’autre en  enfer!  Ça ne marche pas si Dieu est miséricordieux .  

J’ ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore 

POUR TOI, C’EST QUOI LE BONHEUR

Celui qui dépasse la mesure,  c’est comme une charpente que les vers sont en train de manger, ils ne détruisent  pas immédiatement, mais avec les années , ouf ! la charpente s’écoule me racontait  ma grand mère Anna avec ces histoires imaginaires, que je ne comprenait pas toujours la direction.  Mais elle avait raison, je comprend maintenant.

Qui que nous soyons, nous sommes sur la terre pour réaliser nos aspirations.  Toi et moi, nous avons besoin d’aimer et d’être aimer, de connaître , de crèer et de construire.  Mon petit fils Martin de 6 ans à demandé à son papa, pourquoi il n’est pas un constructeur. Lui, il veux être un contructeur et  demande sans cesse des (legos) de plus en plus compliquer. 

Toi et moi, nous voulons le bonheur, le problème nous savons pas toujours le trouver et comment l’obtenir. Le bonheur nous tombe pas du ciel si facilement, il faut travailler dûr et être discipliner.

Pour être heureux, il y a certaine chose à faire et à ne pas faire !  Nous avons tous appris que le bonheur est un don à cultiver. Et nous savons tous, toi et moi  que si on le cultive pas le bonheur, et bien, il y aura des moments difficiles. Le bonheur= satisfaction, le bonheur=travail, le bonheur= discipline, le bonheur= joie. etc!

Si tu veux du bonheur, ne reste pas à rien faire à la maison, part à sa recherche et travail dûr pour le trouver. 

Dans une conférence, j’ai entendu ceci à propos du bonheur:  Aimez le monde entier et vous serez aimé, ce que tu cherches, te cherche, et  toi et moi , nous avous tous un très grand   » POUVOIR  »  d’agir et de passer à l’action.

J’ai compris qu’à chaque jour, il faut tendre la main à quelqu’un et lui montrer l’exemple d’agir.

Isidore

 

 

UN MONDE ÉTRANGE

 » j’aimerais connaître les pensées de Dieu, le reste n’est que du détail….- Albert Einstein –

Vous conviendrez avec moi, nous vivons présentement dans un monde étrange (surtout avec l’internet)  où le nombre d’injustice par la voix qui s’exprime, avec des mots qui manquent d’éducations et de mépris envers les uns, les autres.  Résultat: Ces énoncés qui difforme parfois la vérité, suffisent à décourager les plus optimistes.

On est en droit de se demander si l’on peut vraiment changer quoi que ce soit à ce tourbillion d’enfer qui frôle nos têtes et nos esprits.  Ce qui se dit sur nos politiciens présentement dans nos médias sociaux, n’est ni convenable, ni acceptable.  Nos droit acquis, nous avons la possibilité de choisir selon nos propres jugements ce qui nous semblent acceptable de nos politiciens et du gouvernement et ce qui nous semblent pas acceptable. Les propos déplacer mérite d’être dénoncer,  il faut le faire, si non c’est l’anarchie 

Je crois fermement que nous sommes sur terre pour représenter ce qui est bien et ce qui est le mieux pour nous. Je crois aussi que les  pouvoirs  et la lumière de Dieu ne sont pas réservés uniquement à une élite de la société. Ce pouvoir et cette lumière sont en chacun de nous.  Les mettre à jour incite d’autre à en faire autant et, par le fait même, à se libérer de cette (PEUR )  DE VOIR JUSTE,  ET GRAND .

Je ne le dirai jamais assez:  peu importe qui on est, d’où l’on vient, il est possible de réussir sa vie, de projeter de la lumière sur les autres et d’être bien dans sa peau.

Lorsqu’il y a plus grand que soit, il y a donc toujours quelqu’un à qui s’en remettre pour faire le plain et continuer.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

 

VIVRE EN HARMONIE

4ième semaine.  Il y a un vieux diction qui dit:  Que l’homme ne se sers   de ces mots pour faire grandir son destin.  Guérir, Bênir, et prospérer.  Ce qu’un homme dit des autres, d’autres  hommes diront la même chose de lui.

Si tu aspire au succès dans ta vie, tu dois reconnaître les causes de ton échec où de ton insuccès .  Dans ma recherche sur les relations humaines, j’ai trouvé de nombreuses causes de l’échec.  Une des causes fondamentales, c’est le manque d’harmonie avec autrui.

1- La difficulté de s’entendre en famille et avec les autres.

2- La fiabilité en toute circonstance.

3- La patience dans toute situation

4- Le respect de l’opinion de l’autre.

5- Le manque d’enthousiasme .

6- La jalousie.

7- Ne jamais retrourner la balle qu’on reçoit avec amour.

8- L’aptitude à bien accomplir son travail.

9- Un effort  pour amiliorer une bonne communication .

10- Un mot gentil et rendre service à quelqu’un,  là où l’on ne s’y attend pas. .

On dit que ta capacité  à encourager les autres est un cheque en blanc dans la banque de la vie et que tu peux l’émettre  selon ton désir et ta discrétion.

Enfin, rappelle-toi qu’une gramme d’optimiste est plus puissant qu’un tonne de pessemisme. 

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la mains à quelqu’un.

Isidore