Tous les articles par Isidore Dugas

AVEZ VOUS REMARQUÉ

0n juge les gens par leurs actes , pas pour ce quelle sont.  Vous n’avez pas l’air de comprendre le principe.  » La confiance  » 

Avez-vous remarqué que ce sont les gens les plus décontractées qui ont tout dans la vie.  Ils sont toujours au-dessus de leurs affaires.  En les observant, ils semblent ne faire aucune effort et tout recevoir comme par magie. Il prennent le temps de vivre et le succès leur sourit.

J’ai longtemps, et même très longtemps regardé ces gens-là et pensé que le Ciel n’étais pas juste à mon égard.

J’ai cependant compris une chose avec les années:  De ne jamais attribuez le bonheur à leur réussite. 

Ayez confiance dans la vie et il vous sera facile de développer une image de gagnant.

C’est après avoir regarder le succès des autres, que j’ai commencé à me répété des petits discours très cours, mais constamment répété par voix base qui s’est loger dans mon subconscient.

JE VEUX RÉUSSIR ET JE VAIS RÉUSSIR.  J’AI  CONFIANCE…..

Je le répète, la confiance sourit à ceux qui croient en elle.  CROYEZ QUE LA VIE VOUS COMBLE ET ELLE VOUS COMBLERA. CROYEZ QUE LA VIE VOUS RESERVE DE SUPER ET DE BELLES SURPRISES ET VOUS SEREZ AGRÉABLEMENT SURPRIS. .

Le fait d’avoir confiance dans la vie n’élimine pas toutes les épreuves, toutefois, cela vous donne une meilleur attitude faces aux problèmes.

Croyez que votre pensé peut tout. Elle peut vous apporter le succès, la richesse, l’amour et même la renommé. 

Au cours de ses 130 années d’existence au Canada, La Métropolitaine compagnie d’assurance-vie n’a reconnu que cinq de ses membres à la grande distinction du  » TEMPLE DE LA RENOMMÉE »  J’ai été le 4ième d’avoir eu l’honneur d’être admis à ce groupe très  sélec est tout à fait exceptionnel et j’en suis fier.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la mains à quelqu’un.

Isidore

 

 

 

 

UNE VIE SAUVÉE EN DERNIÈRE MINUTE

Accompagner  quelqu’un, c’est une choix, c’est vouloir marcher avec l’autre dans la joie où dans la peine.

Voici une histoire vrai que les gens qui  pense qu’une vie à naître, c’est le summum.

En réponse à son texte:

 » MON AVORTEMENT C’EST PAS DE TES AFFAIRES »  Texte de Jessica Savoir dans l’Acadie Nouvelle, samedi 7 mai 2022.

Voici une histoire vrai qui qui ne marche pas avec l’avortement.  Mon ami entre dans un restaurant pour boire un café et aperçoit une jeune fille assise dans un banc arrière, un beau visage qui pleure. S’approchant d’elle, il constate vraiment qu’elle pleure, ce n’est pas une illusion.  Poliment, il lui demande s’il peut l’accompagner pour boire son café, car il lui dit qu’il déteste boire son café seul.  Un vieux truc d’un homme qui en n’a vu d’autre en matière d’introduction.

De sa plus tendre voix, il lui demande ce qui lui cause tant de chagrin, et ajoute qu’il guérit facilement la peine qu’un autre puisse avoir, peu importe le circonstances. Sans le regarder, elle lui dit qu’elle n’a pas d’autre choix de poser un geste qui va avoir des conséquences sur sa vie.  Quel geste peut bien commettre cette belle jeune femme qui va avoir tant de conséquences sur sa vie.  Elle le regarde pour la première fois et constate que mon ami à l’âge de son grand-père et peut être plus.  Puis , lentement , elle lui raconte qu’elle était amoureuse d’un homme qui habitait la région depuis plusieurs années et, finalement, elle lui annonce qu’elle est enceinte depuis trois mois.  Son amoureux ne veut rien savoir de cette histoire et refuse d’assumer aucune responsabilité.  Quelque jours plus tard, il s’est acheté un billet d’avion et est parti sans laisser d’adresse, comme le font les hommes lâches qui fuient leurs responsabilités. Wow !

Mon ami lui tend la main et se présente. Si tu veux bien, même si nous, nous connaissons pas, je suis prêt à t’accompagner à mettre ton enfant au monde.  Je serai ton ami, ton grand-père et si tu veux plus, je serai ton grand-frère.

Elle avait rendez-vous à 4 heure cet après-midi là pour son   » AVORTEMENT  »

Le temps a passé vite, et finalement la main de mon ami et la sienne sont restées collé ensemble pendant 2 heures. Le sourire est apparue, la joie et le bonheur à fait place à la confiance et à l’avenir.

UN ENFANT DE PLUS VENAIT D’ÊTRE SAUVÉ DE L’AVORTEMENT.

Mon ami a tenu sa promesse d’être un grand-père, un grand frère pour cette jeune femme.  Il a tenu sa promesse de l’accompagner durant sa grossesse et bien sûr à l’hôpital pour l’accouchement d’une belle petite fille.

Vers le septième de sa grossesse, il m’annonce par téléphone qu’il vient nous faire une visite à Caraquet, une super de belle surprise. Étant au fait de cette merveilleuse histoire, nous étions Edwidge et moi contents, et un peu excités de connaître cette jeune dame, d’être présents et de pouvoir lui parler, c’était fabuleux, c’était gros et grand, enfin c’était de l’amour pur, c’étais la vie à naître , c’était le summum et je manque de mots.

Enfin, le grand moment arrive, ça sonne à la porte.  Un moment inoubliable. C’est elle qui est la première à la porte, et ne ne comprend encore, pourquoi nous n’avons pas sorti la tablette pour filmer la scène.  En ouvrant la porte, elle m’a immédiatement enlacé  dans ses bras pour me serrer bien fort pendant un long moment. Ce sont des larmes qui se sont coulées dans ce premier contact et par la suite avec des yeux brouillés, j’ai vu ce joli visage plein d’expressions positives. Ensuite ça été au tour d’Edwige de la serer dans ses bras. Wow ! quel moment magique.

Je revois facilement les images de reconnaissance envers mon ami qui nous à laisser jouir pleinement de cette rencontre, en restant  en retrait pour nous donner beaucoup de lassitude à ce grand moment.

J’ai  réussi  à sortir les premiers mots de ma bouche pour lui souhaiter la bienvenue à Caraquet et lui dire, tu vas être la plus belle des mamans.

CROYEZ VOUS AUX MIRACLES ?  CROYEZ VOUS AUX HASARD ?  CROYEZ VOUS À LA BONTÉ HUMAINE ?

La vie d’une enfant à été sauvée par l’effet du hasard: Quelques deux heures ont fait la différence entre la vie où la mort de l’enfant à naître.  La rencontre de mon ami avec cette jeune femme est dû domaine providentielle. Je crois que la vie répond généralement à nos attentes et à nos discours.    » Jules Michelet nous dit que le hasard sait toujours trouver ceux qui savent s’en servir  »

Les gens heureux sont tous semblables, le rire est facile et l’expression du visage nous parle, et la joie de vivre est exemplaire. C’est exactement ce que  je voyais du comportement de cette futur maman.

Elle me confie à voix basse que son nouveau grand-papa , après s’être informé; me fait une grosserie spéciale chaque semaine, car je dois bien me nourrir, moi et l’enfant à naître.

Elle va donner l’enfant en adoption avec joie et bonheur.  » C’EST ACCEPTER DANS MA TÊTE »  me dit-t ‘elle !  Je ne broncherai pas, c’est le bien de l’enfant m’a grande priorité.  Je l’écoute avec attention et admiration, même si c’est difficile à comprendre pour moi. Pendant qu’elle me parle, mon esprit fonctionne. Je me permet de lui demander: C’est quoi la différence entre se faire avorter où de choisir de donner la vie à un enfant et le donner en adoption ?

Elle me regarde avec une expression qui me fige un peu, pour me répondre :  » J’ai choisis la vie de mon enfant à naître parce que j’ai un choix maintenant, lorsque tu n’as rien devant toi, t’as rien à choisir » C’EST WOW !

C’est un couple marié, tellement heureux maintenant; lui est ingénieur et la nouvelle maman travaille dans le domaine de la santé, qui a adopté ce magnifique enfant avec leur exigence qu’en tous temps la mère maternelle puisse revoir l’enfant à sa discrétion.

J’ai eu le grand privilège également de lire le message de gratitude envers mon ami, que le couple d’adoption lui a adressé, pour avoir contribué à la vie de cet enfant, qui déjà procure tellement de joie et de bonheur.  Ce sont des mots du coeur, touchants et bouleversants. Dommage, très dommage que ne n’ai pas pensé de me faire imprimer une copie de cette lettre. Mon ami est décédé quelque temps après.

Ce que je peux ajouter, ‘est que cette lettre exprimait de la bonté, beaucoup de reconnaissance, de l’amour envers la mère maternel et envers le bienfaiteur.

Un homme sage à dit : Les personnes les plus importants ne sont pas celles qui ont plus de connaissance de la vie, mais bien ceux et celles qui ont le coeur plein d’amour, des oreilles prêtes à écouter, avec les mains tendus, et prêtes à aider par des gestes de bonté et qui crois que donner la vie est le summum de la vie.

j’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

 

 

 

 

 

 

DORMIR, C’EST LE BIEN-ÊTRE DE LA VIE

Tout le monde mérite d’être  aimé-, et tout le monde mérite de bien dormir.  

-Je n’ai pas fermé l’oeil de la nuit .

-Je suis aussi fatigué ce matin qu’hier soir.

-Je dois cesser d’écouter les nouvelles, ça m’ empêche de dormir, ( trois fois j’ai entendu cela hier )

-j’ai encore bu trop de café.

-J’ai mal digéré, il ne faut plus que je mange avant d’aller au lit.

Trop souvent, j’entend ces refrains qu’on me chante au téléphone. Je répond toujours que j’ai un recette infaillible pour dormir tranquille.

Pour certain, il faut en effet, arrêter le café, les repas lourds avalés trop tard dans la soirée.

Mettez-vous au lit avec un bon livre de pensées positives. En lisant quelques passages avant de dormir, vous chasserez de votre esprit ce qui vous tracasse et vous prédisposerez votre subconscient à la détente. Et puis, tout juste avant de fermer l’oeil, inspirez lentement, profondément au moins trois fois… et vous n’aurez plus besoin de compter les moutons. Pratiquer la respiration…

Vous n’aurez plus la hantise de l’insomnie.  Cela à été ma formule, et  je vous la donne gratuitement.

LE SOMMEIL DU JUSTE, EST UN JUSTE SOMMEIL !

j’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

L’AVENIR, EST VEVANT NOUS

Préparez votre esprit à recevoir ce que la vie a de mieux à vous offrir et cela peu importe votre âge. -Ernest Holmes-

Félicitations !  Si depuis toujours, vous trouvez qu’à l’école de la vie, vous en avez arraché, j’ai de bonnes nouvelles pour vous.

Votre vie est sur le point de changer malgré le « VIRUS  » qui plane sur vos têtes….pour le meilleur.  0ubliez la journée d’hier, le mois dernier, l’année dernière.  0ubliez les échecs, les déceptions et la médisantes envers vous.  Tout cela appartient au passé.  Ne vous tourmentez plus. Regardez plutôt en avant. Vous saurez beaucoup mieux où aller.

En avant, c’est l’avenir. C’est en regardant en avant malgré des nuages noir que vous allez commencer à transformer votre vie.  C’est en regardant en avant que vous seront révélés les grands secrets du succès et de l’avenir.

Lorsque vous apprendrez à regarder en avant, vous apprendrez peu importe votre âge, à construire un monde meilleur pour vous et pour ceux que vous aimez. 

Il ne fait aucun doute que toutes vos années passées à votre école, vous avec appris bien des choses malgré tout. Mais celle que vous avez décidé de fréquenter désormais sera formidable.  C’EST UNE ÉCOLE OÙ VOUS POUVEZ RÉALISER VOS RÉVES.

La leçon à retenir:  pensez positif et croyez en vous même.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un

Isidore

 

 

PÂQUES ET LE PARDON

Le pardon vient du mot latin « perdonare  »  D’après le psychologue Jean Monbourquette    » préfère définir le pardon par ce qu’il n’est pas  »  Un autre psychologue a découvert que le pardon conduisait à une plus grande maturité émotive., un autre à une réduction de la peur.

Joseph Murphy , pour lui  »  il faut pardonner à tous ceux et celles qui vous ont fait du mal, si vous voulez la paix et le bonheur; et pardonnez-vous à vous même si vous avez fait le mal  »

Je ne souhaite à personne de vivre des expériences qui pourri votre vie par des blessures qui touche le coeur et détruit la vie.  Personne au monde n’a demandé de vivre un viol, une séparations douloureuse,  de la médisance qui blesse, de l’injustice et j’en passe.

Ces émotions sont si épuisantes et dévastatrices  que seul le pardon à la capacité de détruire ces émotions éprouvantes. Le pardon à la capacité également de vous redonner la lumière, plus fort que n’importe médicament .

Le pardon tel que Jésus  nous l’a enseigné est le plus fort, en présentant l’autre joue qui n’a pas été blessé.  Ce pardon à l’autre possède la puissance de guérir et la puissance qui redonne la vie. :   » PARDONNER ET RANGER LE PASSÉ  »

Si vous n’apprenez pas à pardonner , vous gaspillez votre énergie et vous perdez ce qu’il y a de plus précieux sur la terre:  LA SANTÉ ET LE BONHEUR 

Afin d’obtenir la tranquillité d’esprit et de prendre un nouveau départ en ce jour de  Pâques, vous devez vous débarrasser à jamais de remords, des regrets, de la rancune et du ressentiment.

Même si vous pardonnez à ceux qui vous ont offenser, ne négligez surtout pas de vous pardonner à vous-même si vous avez fait du mal.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la mains à quelqu’un.

Isidore

 

 

 

 

 

PRENDRE CINQ MINUTES POUR S’ANALYSER

Hum !  que dite vous à vos faiblesses ? Ne fait pas l’erreur de sous-estimer vos faiblesses, elle sont nombreuses et font partie de la découverte de soi .

Ce sont nos points faibles qui nous empêcher de grandir et d’avoir du succès. Notre but sur terre, c’est de grandir et devenir des être meilleurs. C’est le pourquoi Dieu nous à confier cette grande  liberté de prendre soin de nous même et de corriger ce qui doit être corrigé.

C’EST LE TEMPS DE PRENDRE VOS CINQ MINUTES POUR VOUS DEMANDEZ, LE POURQUOI QUE VOS RÈVES NE SONT PAS ENCORE RÉALISÉS. 

Si vous voulez vraiment connaître la cause de vos échecs, enfermez vous dans une endroit de grand silence et faites une analyse de vos faiblesses.

Suivez l’exemple des sportifs, avant chaque rencontre le coach, que fait t’il avec son équipe ? Il fait l’analyse des point fort et des faiblesses de l’adversaire.  Le but c’est quoi ?   » S’ASSUURER DE LA VICTOIRE  » 

Il faut avoir un peu de courage, même si ses douloureux de reconnaître ses torts et ses faiblesses.

Je vous dit ce qui cloche le plus chez l’être humain : C’EST TOUJOURS LA FAUT DES AUTRES. 

Durant ma super de belle carrière dans le domaine financier, ce que j’ai entendu le plus de la bouche de mes confrères, ce ne sont pas des compliments, des mots gentils, envers les directeurs, les secrétaires, les responsables du bureau chef, ce sont bien des lamentations, des critiques et j’en passe.   » TOUJOURS LES FAIBLESSES DES AUTRES « 

Le silence est nécessaire à la découverte de soi !

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la mains à quelqu’un.

Isidore

 

 

NOUS VENONS TOUS AU MONDE AVEC DES BLESSURES

Lise Bourbeau , auteur, best-sellers traduit dans le monde entier. Des extrait de ses textes .

Elle nous rappelle que nous venons tous au monde avec des blessures que nous devons apprendre à accepter.

La souffrance a un degré diffèrent pour chacun nous dit-t ‘elle, et la plupart d’entre nous ne savent pas d’où elle vient cette souffrance ni comment faire pour l’arrêter.  Tous ce que nous savons, c’est que de nombreuses personnes nous fond réagir et parfois nous faire souffrir.  Découvrir la source de nos souffrance est nécessaire…

0n les connais tous ces souffrances qu’on appelle, les blessures de l’âme.  Je ne comprenais pas d’où venait cette expression, blessure de l’âme. Parce que l’âme, pour moi c’est pure.

Lise Bourbeau nous dit qu’il est impossible pour l’égo de sentir les souffrances de l’âme.

Plus une blessure est alimentée, plus elle fait mal et plus nous réagissons et plus la réaction dans notre esprit dure longtemps.

Pourquoi y a-t-il tant de suicide?  Pourquoi  des tant de gens deviennent dépendant de substances qui endors et qui empêche de prendre conscience du problème.  L’alcool, les médicaments et la drogues.

Pourquoi  y-a-t-il tant de séparation et de divorces?  Pourquoi ?  Parce qu’il y a une douleur qui n’a pas été laver, la douleur de l’âme, qui  est prise dans un cassier à homard.

Elle nous dit qu’il nous reste deux choix:  en mourir ou faire des actions pour guérir. Voilà ou la race humaine en est arrivée !

Bien sûr, notre génération n’est une de silence, de cachoterie, de mensonge et  de fausse croyances.

À ma prochaine chronique, je vous raconte une histoire d’une femme de 75 ans, qui raconte sa souffrance  depuis l’âge de 15 ans

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la mains à quelqu’un.

Isidore

 

 

LA RICHESSE EST EN VOUS

je veux parler de votre richesse intérieur, et non pas de votre richesse extérieur et de votre compte en banque.  Je n’ai rien contre un bon compte en banque, qui fait une énorme différence à la retraite.

Votre richesse est en vous, et vous êtes vraiment riche.  Vous avez toute sorte de bonne raison de vous sentir riche. Vous vivez quelque chose de spécial, vous vivez de l’amour, vous avez un homme, une femme de toute bonté et de beauté intérieur et extérieur.  Vous êtes entouré de bons amis, vous avez un travail, une bonne maison et le gros lot; une bonne santé.

La richesse est une ensemble de beaucoup de chose, il ne faut surtout pas l’oublier  « SURTOUT  » la plus grande  » C’EST L’ESPOIR  »  L’espoir c’est comme un guide dans la vie, c’est une croyance munie de la Foi. 

Ceux qui fui  leur pays en tant guerre, et ceux qui fui leur pays en tant de paix, vie dans l’espoir de quelque chose de plus grand et de plus fort. Ces immigrants qui laissent leurs pays, leurs familles et amis, ont tous une attention, une attende de changer de vie. 

Il y a des milliers de gens ordinaire qui se sentent heureux et comblé, même si ces gens-là ne fréquente pas souvent les restaurants où encore faire face à des imprévus.   Ils se sentent riche, car l’amour de leur famille est riche.

0n dit que ça prend tout sorte de monde pour faire un monde. Les riches avec un compte de banque bien garni, et les pauvres qui n’ont pas de compte de banque.

Vivez votre richesse avec ce que vous possédez et parfois, il y a des cadeaux qui arrive comme ça par surcroît. Une chose est égale pour tout le monde, le rêve est pour tout le monde.

La richesse est un fait, la richesse est un état d’esprit ! 

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la mains à quelqu’un.

Isidore

    

LA MAIN DE L’HOMME ET LE BOURREAU

Nous perdons des êtres chers qui nous manquent puisque nous les aimons., mais c’est la vie et c’est du domaine de la normalité.

Mais lorsque la main de l’homme se convertit en bourreau et détruit d’innocentes victimes, comment voulez-vous qu’on réagisse ?  Bien malin celui qui détient la réponse. Mais je dirais encore que nous avons le choix.

Je cite en exemple un homme, simple mortel comme vous et moi. Reza Deghati, journaliste et photographe connu mondialement, qui a travaillé dans plus de 100 pays.  Dans un pays musulman, on l’a fait prisonnier durant trois ans et accusé d’espionnage. Il a subi la torture pendant six mois avant qu’on le relâche, faute de preuve.

Les circonstances on voulu qu’il rencontre le gardien qui avait eu la mission de le torturer, mais celui-ci ne le reconnut pas jusqu’à ce qui lui tend la main et le regarde dans les yeux. C’est à ce moment-là  que son bourreau, qui venait à son tour d’être arrête et jeté en prison, le reconnu.  Reza lui demanda ce qu’il pouvait faire pour lui et sa famille. LE PARDON ÉTAIT RÉALISÉ.  

Son bourreau se couvrit les yeux, se prit la tête à deux main et se jeta à genoux dans le coin de sa prison. Pour Reza, son meilleur choix avait été de lui tendre la main ! 

Suis-ton instinct dans une situation tragique et écoute ton coeur !

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la mains à celui qui t’a blessé.

Isidore

 

 

 

LES MOTS DE NA MÈRE

Le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire est de vous donner un peu plus d’attention et de choisir le bien- Anthony Buckner-

Lorsque j’étais petit garçon, ma mère me répétait souvent que le bien était plus fort que le mal. Elle me faisait comprendre que si je pensais bien, ma conduite serait bonne.  Si mon caractère était plus doux que violent, ma vie entière serait bien meilleur, ainsi que ma santé.

Vous savez, je crois que mes parents m’ont donné le meilleur d’eux-mêmes, l’amour dont j’avais besoin pour devenir équilibré dans  dans la vie.

Les bonnes paroles de ma mère demeurent vivantes dans mon esprit. La lutte du bien contre le mal sera une lutte  sans fin. Personne n’est parfait, mais l’idée de défendre la désinformation, le mensonge et la vérité fait parti de mon patrimoine.  Ma mère et mon père étaient comme ça et c’est probablement dans mes gènes.

Me mère me disait toujours que tomber c’est facile, parce qu’on est humain. Faire des gaffes, commettre des erreurs, parler en mal des autres, ça arrive à tout le monde.

Se relever de ses échecs, faire obstacle à ses faiblesses, demande parfois beaucoup de courage et de détermination. Nourrir son esprit de suggestions positives, de pensées positives et vaincre ses faiblesses,  » C’EST UN BON MENU.  »

Chaque personne est le reflet de son enfance !

Isidore