SAUVETAGE AU CHILI

Il n’y a aucune catastrophe sur terre que le ciel ne puisses contrôler.

Les 33 hommes piégés à 700 mètres de profondeur n’avaient aucune chance ou possibilité ni la moindre espoir d’être retrouvés vivants le 5 août  2010  lorsque 700 000 tonnes de roches ont bouché un tunnel pour les emprisonnes , sans possibilité de sortir de la mine chilienne de cuivre de Sam Jose.

Le chef d’équipe Luis Urzua a su se servir de tous ses atouts, sa foi dans l’être suprême, sa détermination à aider ses confrères  de travail à ne pas céder à la panique et à garder espoir. GARDEZ LA FOI ET L’ESPOIR, LEUR DIT-IL !  L’espoir de l’homme est plus fort que des tonnes de rochers.

L’espoir, c’est une puissance extraordinaire !  On dit que la foi, c’est toujours ce qu’il nous reste lorsqu’on n’a tout perdu.  On dit également que le destin est le résultat de nos actions et de nos décisions.

Il leur a fallu attendre pendant 17 jours avant de renouer contact avec la surface de la terre.

Maintenant mes amis, pouvez-vous prendre quelques minutes pour réfléchir à ce qui a permis à ces hommes de ne pas perdre la tête, de ne pas sombrer dans la folie au fond de l’abîme ?  

Qu’est-ce qui a fait la différence  pour ces 33 hommes ?  Travaillez et trouvez une réponse à cette question, et si jamais un jour il vous arrive une période creuse, vous saurez comment vous en sortir et attendre votre destin.

J’ai compris qu’a chaque jour qui passe, la foi et l’espoir peuvent faire la différence.

Isidore

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.