FAIRE RESPECTER NOS VALEURS

Je me permet de vous partager quelques  opinions qui font du sens concernant l’adoption du projet de la loi 62  du Québec ,exigeant de recevoir des services publics à visage découvert dans le journal La Presse.

Faire respecter nos valeurs :  -De Martine Bourdon, Montréal.

J’ajouterais simplement qu’il faut arrêter de se fermer les yeux et les oreilles sur le capital politique que se font les politiciens concernant les accommodement . Je ne peux pas croire qu’en 2017 nous sommes encore et toujours à nous demander si les personnes qui arrivent au Canada doivent continuer à observer les mêmes traditions que dans leur pays d’origine.  Nous devons faire respecter nos valeurs telles qu’elles sont et que les nouveau arrivant pratiquent leur coutume ou religion entre leurs murs, sans nous agresser.  Depuis les nuit des temps, la femme se « bat  » pour obtenir le respect de l’égalité.  L’image envoyée par certaines femmes nous ramène à une époque revoulue, soit la soumission.  D’AUTANT PLUS QUE CHACUN SAIT QUE CE N’EST PAS LA RELIGION QUI LEUR IMPOSE LEUR TENUS VESTIMENTAIRE, MAIS BIEN LES HOMMES.  Je dirais donc… arrêtez, les politiciens de ce beau pays, de vous fermer les yeux pour des votes, encore une fois, en utilisant les femmes.

Ceux qui suivent la périodes des questions à la chambre des communes , il est facile de constater un petit nombre  de député musulman et de plusieurs députés qui porte le bonnet sur la tête, et qui sont très voyant avec leur signe religieux.

Notre plus beau cadeaux  de la vie ici au Canada, c’est encore pour le moment notre liberté de penser, de rêver, d’immigrer, et d’accomplir. Tout est ouvert, tout est possible. n’est-ce  pas un cadeaux…

Quelque mois passé, j’ai discuté avec un français de France et son épouse; : Il venait de prendre sa retraite comme diplomate .  «  Nous avons  laissé toute la place aux musulmans  en France, et maintenant il est trop tard.  »   Il m’a également parler de notre premier ministre Justin Trudeau, il le trouve beau et séduisant , mais , qu’il va y avoir un prix à payer.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, nous sommes les chanceux de la terre de vivre dans un si beau pays.

Isidore

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.