UN NOËL DIFFÉRENT, UN NOËL NOUVEAU, UN NOËL DE NAISSANCE

Quand vous pardonnez et lâchez prise, non seulement vous vous sentez soulager d’un poids énorme, mais la porte de l’amour  pour vous-même s’ouvre -Louise Hay –

Ce qui est bien, garde- le  !  Même si c’est difficile d’être dans la joie de Noël lorsque des enfants souffle de faim, quand la condition de ce virus prive de toucher ceux qu’on aime avant de mourir.  Même si c’est difficile d’être dans la joie de Noël lorsque la violence est dans nos maisons et qu’il y a tant de gens qui ne veulent pas de cette joie. 

Il faut mes amies, ami  que notre joie soit plus contagieuse et plus forte. Dans un monde divisé, l’un est pour, l’autre est contre.  Il faut l’amour et  moins de ( REPROCHE ) qui tue l’amour.  Que la puissance de l’amour ne soit pas seulement un mot, ni une intention, mais bien un acte, une action qui rapporte des dividendes.

Nous sommes à la veille de Noël, ce soir, c’est un soir spécial, un soir stimulant.  Il fut un temps où ce monde était parfait, jusqu’à l’arrivée de l’homme. Dieu à voulu soigner nos esprits : par le chemin de la réconciliation avec la naissance d’un enfant.  Ce nouveau né a été le plus grand, le plus précieux des cadeaux de Noël.

Puissions-nous en cette nuit de Noël de la naissance de l’enfant Jésus, lui offrir notre gratitude comme humain, comme chrétien, de se faire le plus merveilleux des cadeaux, celui du pardon; de se pardonner pour nos propres fautes, pour ensuite pardonner la faute de l’autre.

joyeux noël à tous dans l’amour et le pardon.

Isidore

 

 

Une réflexion sur « UN NOËL DIFFÉRENT, UN NOËL NOUVEAU, UN NOËL DE NAISSANCE »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.