LE BIEN N’A PLUS LES MOYENS

Le mal est trop souvent au rendez-vous !  La vie ne devient pas  meilleure par la chance, mais bien par la gentillesse et l’amour.  Le mal existe et va continuer d’exister.

Pourquoi est-ce si difficile de pardonner lorsqu’on nous blesse ou qu’on nous trahi ?   La négligence, les services corporels, les viols et le harcèlement, l’intimidation fond des dégâts sur leurs victimes qui vivent souvent avec le désespoir et la haine.  Pourquoi le mal ? 

0n ne doit pas juger les bourreaux , ni pour autant permettre avec nos mots, encourager la vengeance et faire encore plus d’autre victimes.

Doit-on se faire justice soi-même ?  Et quelle est la valeur de cette justice ?  Pour répondre à cette question, il faut probablement avoir vécu ces blessures et ses traumatismes . Je vous laisse répondre.

Pour plusieurs victimes, les émotions sont à ce point tellement vivre qu’une aide professionnelle devient urgent et indispensable. Chercher des ressources, c’est croire que le bien pour vaincre le mal, c’est croire à la science et aux valeurs humaines de la société.

Il existe une autre forme de guérisons qui redonne la vie et qui possède un très grand pouvoir d’agir positivement sur l’être blessé.  C’EST LE PARDON !

Le pardon rétablit l’équilibre, puisque le passé ne peut pas être démantelé et refaçonné , il doit servir de à la guérison, et non pas la continuité du MAL.

Même lorsque la main de l’homme se fait bourreau et détruit la vie d’innocentes victimes, les choix restent toujours disponibles. 

Pour avoir été souvent victimes de la jalousie, d’intimidations et d’invention mal honnête qui ma souvent très blessé. J’ai  tenté de me justifier et j’ai combattu et  » JE COMBAT ENCORE ET JE SOUPIRE ENCORE  »  Mon dernier livre   » UN ADADIEN DÉRANGEANT  »  Un petit défoulement sans trop blesser. 

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

 

 

 

 

Une réflexion sur « LE BIEN N’A PLUS LES MOYENS »

  1. Bonjour Isidore,

    Un grand merci de partager cette chronique sur le pardon . Elle me rejoint au niveau pour me guérir de blessures passées, dont celle d’avoir subi un certain refus après avoir offert mon pardon.

    Selon l’Évangile , il est conseiller de pardonner plusieurs fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.