10 RÈGLES POUR SE SORTIR D’UNE PÉRIODE CREUSE.

Les périodes creuse nous permettent de nous refaire des forces et de répondirent plus fort et de devenir meilleur.  ( Rien de scientifique, mais beaucoup de coeur)

1- Prenez le temps de vous arrêter et de vous questionner objectivement en faisant la part des choses au meilleur de vos connaissances et de votre conscience. Méditez sur votre situation, et passez à l’action sans atteindre.

2- Maîtrisez vos pensées et vos émotions. Au risque de me répéter, je vous conseille de faire la part des choses. Accordez-vous le blâme qui vous revient, mais, donnez vous le crédit qui vous appartient.

3- Faite la liste des obstacles qui vous barrent la route.

4- Demeurez constant dans votre réflexion. La détermination que vous sentez en vous même grandi, et doit rester intact.

5- Considérez ces moments difficiles comme passagers. Dites vous que votre situation est temporaire et que les choses vont s’arranger, et travaillez à les arranger.

6- Dites- vous que c’est possible et que vous y arriverez.  ( Ce que vous vous dites à l’intérieur de vous même prend force) 

7- Revisitez les bons moments de votre vie et inspirez-vous en.  Rappelez-vous les circonstances qui vous ont procuré le bonheur et le succès.  Si vous avez réussi dans le passé, il faut y croire que vous allez encore réussir demain. 

8- N’ayez pas peur de demander. Demandez à Dieu d’abord si vous y croyez ou à la personne qui partage votre vie, ou encore à un ami. Demandez conseil, demandez un service, demandez de l’aide. n’ayez surtout pas peur.  CELUI QUI DEMANDE REÇOIT. CELLE QUI CHERCHE TROUVE. 

9- Le bon vieux truc: Faites un voyage au dépotoir et déversez-y vos pensées négatives, celles qui vous font passer pour un perdant et qui vous entraînent dans l’apitoiement.  Accordez-vous le loisir de lire de bon livre ou aller voir un bon film au cinéma qui vous intéresse.  Accordez-vous des récompenses pour vous aider à marcher dans la bonne direction.

10-  Cultivez la foi en Dieu ou la foi en vos propres convictions, mais croyez au domaine du possible. Vivez avec l’espoir que ca peut allez mieux. Mais faite de votre mieux, car, il n’y a pas de repas gratuit. 

J’ai compris qu’a chaque jour qui passe, il faut tendre la mains à quelqu’un.

Isidore

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.