SI NOUS SOMMES PAUVRES, DIEU N’Y EST POUR RIEN

» Le succès est la sommes de petits efforts, répétés tous les jours. Robert collier

J’avais 15 ans bien sonnées lorsque j’ai lu ce petit message pour la première fois et que j’ai enregistré dans mon subconscient.  Je vendais les produits Fuller Brush pour payer mon collège.  Sans le savoir, j’étais déjà en marche vers la réussite.

Le miracle, j’avais Dieu dans ma vie et je ne voulais pas être pauvre. J’étais assez intelligeant pour comprendre à ce moment là,  qu’on ne peut rien obtenir dans la félicité et qu’il n’y a pas de repas gratuit dans la vie.

J’ai également compris qu’il faillait faire circuler la joie de vivre pour réussir.  J’ai compris l’importante de se nourrir de lecture qui donne de l’espoir.  Le livre est puissant, comme le mot aimer est puissant.  Lorsqu’un parent répété à son enfant le mot magique ; je T’AIME, ce mot pénètre  profondément dans le cœur et l’esprit de l’enfant.

Mon mentor, Gérard Bourgeois, en me donnant mon premier livre de pensées positives de Dale Carnegie, n’a certainement jamais réalisé que ce simple petit ouvrage allait contribuer au miracles qui à transformer à jamais une personne qui croyait être née pour un petit pain, en un homme confiant , ne doutant plus de soi-même.

Je vous laisse avec le message de mon mentor qu’il m’a souvent répété:  Isidore, chaque jours qui passe, n’est pas une journée de moins qu’il te reste à vivre, mais bien une expérience de plus qui s’ajoute à te vie… J’avais tellement de difficulté à croire ce propos que je me disait:  Là, il se trompe.  Aujourd’hui , en regardant dans mon rétroviseur, je peux affirmer que très souvent ce qui arrive dans la vie, c’est pour le mieux.

Chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.