IL N’EST JAMAIS TROP TARD LORSQU’IL S’AFIT DE NOS ENFANTS

Les mots de ma mère me sonne encore dans les oreilles: Tu connais la différence entre le bien et le mal et ne soit pas un suiveur. Maman Régina.

Il n’est jamais trop tard pour admettre nos fautes et renouer avec ce qu’il y a de bon en nous. Chacun en possède une part.  Il n’est surtout jamais trop tard lorsqu’il s’agit  de nos enfants. Ceux-ci ont un langage bien particulier pour nous faire entendre ce dont ils ont besoin.  C’est un langage qui passe souvent par des manifestations de tendresse ou  de violence.

Qu’importe, il faut savoir décoder leur message et, pour cela, être disponible à l’écoute.  Il faut surtout se souvenir qu’ils sont pas tenus de subir les frustrations que nous avons subies pendant notre enfance , parce qu’ils n’y avait personne à l’écoute.

De nos jours, beaucoup d’enfants communiquent , consciemment ou non, par excès de violence.  Ce n’est pas moins qu’un appel au secours à l’intention de parents trop pressés à courir après une parcelle de bonheur.  Lorsque les enfants parlent de suicide, de violence, de viol, sommes-nous à l’écoute?  Sommes-nous présent avec tout ce que nous possédons d’amour et de respect pour eux ?

Le Dr. Frankl nous dit qu’il était résolu à revivre un jour avec son fils; aucun soleil ne se levait plus sans que je chérisse ce désir.

Chaque jour qui passe, croissiez le bonheur et vous le serez pour la journée.

Isidore

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.