LE RÊVEILLE-MATIN

Un moment d’arrêt est nécessaire pour changer d’attitude et prendre la décision d’être heureux là où la vie veut que vous soyez. Personne d’autre ne peut faire ce ménage à votre place.

» Mon Dieu, encore une journée grise…. un temps pour rester au lit !  Moi, Isidore, tu sais , le lundi, je n’ai pas le goût d’aller au travail.  La fin de semaine à été terrible, nous avons encore eu un party, et toujours le même scénario.  Mmmmmm, que la vie est dure !

On entend cela trop souvent, comme si le travail étais une corvée.  Pourquoi ne pas changer sa mauvaise humeur pour un beau sourire, en se frottant les mains avec enthousiasme, pour manifester notre chance d’être en vie ?  Je pense sincèrement  que le drame du lundi  matin ne serait plus le même. (couché plutôt)  Je vous l’accorde mais faute de pain, pourquoi ne pas tenter de mieux digérer sa galette ?

Peu importe l’endroit où tu travailles, il y a des personnes charmantes, et d’autre qui le sont beaucoup moins. Pour être heureux, là, où la vie nous place, il faut avoir de la discipline, et éprouver du plaisir pour ce que l’on fait.

Mets d’abord du cœur dans ton travail. Apprend cela et commence maintenant. Ce n’est pas facile tuer des habitudes, mais à force de vouloir, sans ton rendre compte, tu trouveras la passion pour ton travail.  Répète souvent dans la journée: « j’AIME MON TRAVAIL, J’aime mon travail.»  J’apprend à aimer mon travail.   Un jour, il te passionnera ce travail.  C’est exactement ça qui m’est arriver !

J’ai compris qu’a chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.