APPRENDRE À DIRE JE T’AIME

Réalisez-vous le nombre de gens qui s’en remettre aux publicités pour décider de leur bonheur. Dites aux autres que vous les aimés. H.W. Beecher

Je connais quelqu’un, et peut-être , êtes-vous de ceux-là, qui aimeraient tout recommencer, redevenir enfant et grandir autrement.  Pourquoi ?  Probablement parce que cette personne n’a pas réalisé ses rêves.

Jeune fille, elle est devenu enceinte de ce jeune homme qu’elle a épousé pour se venger de sa mère qui lui reprochait de manquer d’intérêt pour ses études.  Mais qui donc est la plus punie?  La mère ou la fille?  Aujourd’hui, celle-ci a perdu tout estime d’elle-même, elle se sent inutile et sans projet d’avenir.  Cette jeune fille a tout simplement cessé de croire en ses possibilités.

Pour tous ceux et celle dont c’est le cas, j’ai un bonne nouvelle qui peut vous redonner confiance.  Dans le fond, peu importe notre âge, on a jamais cessé d’être des enfants.  Notre façon de penser et d’agir en adule peut nous jouer de mauvais tours.  D’abord, nos parents nous aiment sûrement beaucoup plus que l’on peut se l’imaginer.

Le problème, c’est qu’ils sont incapable de le dire, de prononcer ces mots ouvertement, sans gêne, sans pudeur.  Ils n’ont jamais appris à exprimer leurs sentiments et eux aussi ont souffert de ne pas entendre leurs parents leur dire qu’ils les aimaient.

La bonne nouvelle, c’est qu’ensemble on peut apprendre à prononcer ce fameux mot tabou,  allez y avec moi.  « JE T’AIME  »

A partir de maintenant, il y aura une barrière de franchie. Votre père en premier, ensuite votre mère, frère et sœur.         » JE T’AIME  » Il y a de l’espoir.

J’ai compris qu’a chaque jour qui passe, il faut dire à papa, maman, JE T’AIME.

Isidore

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.