DIRE MERCI À LA VIE

« Si la seul prière que tu faisais dans ta vie était `MERCI `, ce serait suffisant » Maître Eckhart

Dire merci à la vie… J’ai long temps tenté de le faire à la fin de la journée, sans jamais vraiment réussir à le ressentir.  Je voyais plutôt les raison de m’inquiéter, à l’époque, et les petits drames intérieurs que j’avais l’habitude de me créer.  Et remercier quoi, de toute façon?  Je n’avais jamais cru en ce Dieu « Père Noël » qui livre des présents (ou non). Et comment aurais-je pu ressentir de la gratitude pour les trésors de ma vie alors que plusieurs vivaient de grandes souffrances?

A mes yeux, cela n’avait pas de sens. S’il y avait-ce qu’une seul personne qui n’avait pas accès aux membres privilèges que moi, je ne voyais aucune raison de remercier quoi que ce soit.

Puis, au fil du temps, j’ai compris.  Graduellement, en glissant doucement de ma tête vers mon cœur, un « merci » extrêmement vrai et profond a commencé à émerger naturellement de moi…. Une sorte d’état de grâce, un débordement de joie.

Ce n’était pas un «  merci »  à la vie de « un merci pour » Ce n’était pas un merci à la vie juste pour moi.  En fait, c’était plutôt la vie elle-même qui disait merci à travers moi.  Et j’ai finalement compris que la gratitude n’est pas un simple sentiment, mais bien l’essence de ce que nous sommes, de ce que je suis.  « MERCI » n’est pas un mot, c’est le sens de la vie.  Et c’est pourquoi on se sent si bien lorsqu’on dit.

Je vous dis donc un beau « MERCI » , Isidore Dugas… Un peu comme on dit namasté en sanskrit.

Bon mercredi !

Marie Pier Charron

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.