FACILE DE BLÂMER LES AUTRES QUE SOI

Si vous voulez des résultats que les autres n’ont pas, il faut faire des choses que les autres ne font pas, tel que blâmer les autres.  Jasmin Bergeron.

Ah !  Blâmer les autres ! Quel plaisir !  Pour ses malheurs, c’est trop facile et ça ne sert personne.  Nous sommes tous un peu responsable de nos actes, des bons coups comme des mauvais , même si nous avons tendance à rejeter la faute sur le premier venu, lorsqu’il s’agit des malheurs et des catastrophes bien entendu.

Tous, nous sommes responsable du choix que nous faisons dans les décisions que nous avons à prendre.  Pourquoi faire porter la faute d’une mauvaise décision à d’autres ?  Pourquoi s’en prendre au voisin, au patron, aux enfants, aux conjoints ?  Il est beaucoup plus rentable de reconnaître ses erreurs et d’en faire un prétexte à l’amélioration.

Tant et aussi longtemps que le ciel ou les autres seront coupables de vos bêtises, de vos échecs ou de vos malheurs, il n’y aura jamais place à l’amélioration, au changement, à l’évolutions. Vous aurez joint  le clan des êtres parfaits, capricieux, insatisfaits, blasés, et vous vous demanderez pour le reste de vos jours ce que vous avez fait au Bon Dieu pour mériter tant d’épreuves.

IL n’y a qu’un coupable, qu’un responsable et vous pourrez le pointer du doigt si vous passez devant un miroir. Moi, je me voie  très bien !

J’ai compris qu’a chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

isidore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.