IL N’Y A PAS DE REPAS GRATRUIT DANS LA VIE

Qui sème chichement moissonnera chichement.  Qui sème largement moissonnera largement . 2 Corinthiens 9, 6 (Saint Paul)

Le téléphone sonne et la personne m’annonce au bout du fil que je viens d’être sélectionné pour recevoir une paire de billets d’avion, destination de mon choix, sans aucune obligation de ma part, c’est gratuit.

Je lui répond poliment  que je n’étais pas intéressé, merci beaucoup.  Il n’y a rien de gratuit, ou si peu, dans le monde.  J’ai été vendeur toute ma vie et ça commencé avec Fuller Bush pour payer mes études et je ne crois pas que j’aurais réussi avec autant  de succès si j’avais faire croire à mes clients que je venais leur faire un cadeau » sans obligation de leur part.  Une vente comporte toujours sa part de responsabilités de part et d’autres. c’est un contrat qui implique deux parties et chacun s’engage à en respecter les termes. ( En passant je dois dire que tous nous sommes des vendeurs et des vendeuses sans exceptions )

Le vendeur livre un produit un service et en retour le client verse les sommes entendues en vertu du contrat.  Simple comme principe, n’est-ce pas ?  Dans le monde des affaires, on comprend le concept, mais lorsque viens le temps de gagner sa vie, on en perd le fondement.  Pour m’éloigner de possible tentation ; j’ai   mis en pratique cette formules :  JE TRAVAIL COMME-CI JE N’AI PAS BESOIN D’ARGENT. Le besoin du client est prioritaire .

J’ai compris qu’a chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.