L’ESPOIR C’EST PARFOIS TOUT CE QU’IL NOUS RESTE

D’ici le 13  juillet,  je ne serai pas disponible pour écrire ma chronique.  –

Les grands psychologues de la médecine nous disent que le corps et l’esprit sont étroitement liés et s’influencent .  De plus, ils nous disent que peu importe la gravité de la maladie, il ne faut jamais perdre espoir.

Les mots sont grands et forts, j’en conviens, mais l’espoir c’est toujours ce qu’il nous reste lorsqu’on a tout perdu.  Ce ne sont que des mots, mais au-delà ce ces mots, nous ne savons pourquoi ! Pourquoi es-tu si chère à nos yeux, pourquoi prions-nous si souvent pour toi, pourquoi t’aimons-nous tant, pourquoi serions-nous prêts à remuer ciel et terre pour t’offrir ce qui ferait la différence pour que tu retrouves la santé.   Pourquoi, pourquoi ?  Nous l’avons trouvé : c’est l’amour.

En te rendant visite la semaine dernière, j’ai pu constater ta valeur humaine et spirituelle  malgré tes  souffrances.  Tu souris à tes amis comme tu souris à la vie.

Ta divise :  Une journée à la fois, nous démontre ta confiance et ta sérénité devant la maladie.

En t’écrivant ce petit mot, ma belle N…………., je veux simplement te dire que ce sont les petites choses qui font la différence dans la vie:  un mot gentil, une petite tape sur l’épaule, un compliment, un mot d’espoir qui fait parfois des miracles.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut partager des mots d’espoir .

Isidore

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.