DE LA POUSSIÈRE D’OR

J’ai compris que le bonheur est en nous, à notre façon de penser.  On peut chercher le bonheur partout, mais le bonheur est toujours caché pas loin, dans nos cœurs.

Robert H. Schuller dit :  Face à la montagne, je n’abandonnerai pas.  Je déploierai sans cesse mes efforts pour atteindre le sommet, en trouvant un passage, un tunnel ou simplement en tenant bon et en transformant la montagne en une mine d’or.  Avec l’aide de Dieu, je n’abandonnerai pas.

Quelle puissance sur ma foi !

C’est mot ont produit dans ma vie des changement extraordinaire .  Tout laisser tomber, cela revient souvent dans nos pensées.

Qui de nous n’a pas souvent pris la décision d’abandonner, de fuir les défis de la vie.

Quand cette idée vous passe dans la tête, répétez vingt fois de suite:

Face à la montagne, je n’abandonnerai pas. Je déploierai sans cesse mes effort pour atteindre le sommet, en trouvant un passage, un tunnel ou simplement en tenant bon et en transformant la montagne en une mine d’or, avec l’aide de Dieu, je n’abandonnerai pas.

J’ai compris qu’à chaque jour qui pass, j’ai souvent l’occasion d’abandonner, mais avec l’aide de Dieu, je n’abandonnerai pas.

Isidore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.