LE BAISER D’UNE MAMAN

Le bonheur ne peut exister que dans le moment présent à l’instant  même, toute de suite ,sans perdre un instant. Une chose que les gens se sont laissés voler par l’argent, qui transforme le temps en argent.

On ne peut être heureux, pleinement heureux, que maintenant parce que nous ne pouvons vivre pleinement que dans l’instant présent.  

j’ai beaucoup aimé mon vieux professeur au collège ,  un monsieur Poitier,  il nous enseignait la mathématique et algèbre  ,  un pince sans rire qui avait toujours une petite histoire à nous raconté avant de commencer son cours.  Il nous disait que le bonheur est un don gratuit et qu’il n’y a aucun cours ici qui se donne sur le bonheur. (Et c’est encore le cas aujourd’hui)

Le baiser d’une maman :  Marthe croit encore d’avoir faim et de son lit réclame du pain. -C’est de la fantaisie, ma petite fille, répond la mère.  Nous sortons de table, tu n’auras pas de pain, mais un baiser.

Merci, répond gentiment la petite, c’est meilleur, puisque les baisers d’une maman, c’est le pain du cœur….

Et dans le fond de la chambre, la vois d’Anne, la petite sœur, murmure:  – 0ui, mais Jésus est le cœur du pain ! 

Monsieur Portier, mon professeur nous disait :  Le bonheur , c’est notre capacité de voir le verre à mortier plein, plutôt qu’à mortier vide.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, que nous avons toujours besoin d’un professeur, peu importe qui que nous soyons.

Isidore

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.