JÉSUS ! C’EST SIMON »

Un pasteur disait un soir, assez soucieux au sacristain de son église.  Avez-vous remarqué le vieux aux habits râpés qui, chaque jour à midi , entre dans l’église et en ressort presque aussitôt ?  Je le surveille par la fenêtre du presbytère .  Cela m’inquiète un peu, car dans l’église, il y a des objets de valeur.  Tâchez un peu de le questionner.

Dès le lendemain, le sacristain attendit notre visiteur et l’accosta :  -Dites donc, l’ami, qu’est qui vous prend de venir dans l’église ?  -Je viens prier, dit calmement le vieillard.

– Alors donc !  Vous ne restez pas assez longtemps pour cela.  Vous ne faite qu’aller jusqu’à l’autel et vous repartez.  Qu’est-ce que cela signifie ?

C’est exact, répond le pauvre vieux , moi, je ne sais pas faire de longue prière, alors je viens chaque jour à midi et je dis tout simplement :   » Jésus !  …..c’est Simon  »  C’est une courte prière, mais je sens qu’il m’entend.

Peu de temps le vieux Simon fut renversé par un camion et soigné à l’hôpital .  – Vous avez toujours l’air heureux malgré vos malheurs, lui dit un jour l’infirmière.  -Comment ne le serais-je pas ?  Mais  c’est grâce è mon visiteur. – Votre visiteur ?  reprit l’infirmière  avec surprise.   J’ai pas vu de visiteur venir vous voir… et quand donc vient-il ?  

Tout les jour à midi, il se tient là , au pied de mon lit, et il me dit :  « Simon….c’est Jésus !  »

La morale de cette histoire, c’est de croire, croire que la vie nous retourne toujours ce que tu lui demandes.  Même de la visite inimaginaire .   

Isidore

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.