S’OUVRIR À LA VIE

Merci pour votre message , oui, il est primordiale de s’ouvrir à la vie dans toute les circonstances qui est souvent difficile et décourageante.

IL y a des gens au cœur généreux armé d’une plume secrète qui devrais être exposer aux autres et qui ne le sont pas.  Petite remarque à cette lectrice de ma chronique.

N’acceptez jamais de vous engloutir est l’essentiel de son message. Nous devons demeurer ouvert à la vie. Quand vos affaires vont bien, ne vous endormez pas. Le travaille commence:  Il faut travailler pour conquérir le succès ou le bonheur, mais il faut travailler pour le conserver.

C’est tellement vrai :  Quand nous l’allons pas de l’avant, nous reculons. Dans la vie, aucune situation n’est permanente.

Ne vous contentez jamais d’une situation.  Appréciez la vie pour ce qu’elle est. Vous pouvez l’améliorer, vous pouvez toujours faire mieux. Vous pouvez toujours espérer mieux. Toute est dans la tête et dans  esprit.

J’entend toute sorte de message qui parle de bonheur, qui parle que ce n’est pas important le travail, ni autre considération pour être heureux. Ma définition du bonheur n’est pas gratuit , il s’accompagne souvent de petite chose, tel que la satisfaction du travail bien accompli, de petit défis et de bonne raison de rêver, avec le cœur de dépasser vos limites , de faire le ménage dans vos pensés qui vous limite . Non, le bonheur n’est pas gratuit.

Il est tentant de se reposer et de se trouver des excuses , spécialement après une période difficile.  C’est un erreur à éviter à tout prix ,car certaine personne prend vite le plie à faire de leur vie, une vie de replie sur soi-même et s’invite à dépendre des autres.

Mon mentor  disait pour rire, que la vie n’est pas un présent que l’on reçoit à la naissance et que l’on oublie jusqu’à la mort . Elle est comme un plante. IL FAUT S’EN OCCUPER, L’ARROSER, L’AIMER, LA NOURRIR, SINON, ELLE VA DÉPÉRIR.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il n’y a rien de gratuit, il faut payer pour l’amour et le bonheur, mais c’est seulement un petit mélange de tout et de rien.

Isidore

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.