À LA RENCONTRE DE FATHER

Un petit résumé du  texte de Rima Elkouri de la Presse + Actualité

ROME- Tu auras du mal à trouver des filles migrantes Nigérianes arrivées en Italie , des victimes de la traite des femmes, envoyées comme de la marchandises et forcés de se prostituer une fois débarquées en Italie.

Comment est-ce encore  possible en 2018 ?  à l’heure de Metoo que des filles esclaves soient ainsi réduites à la chaine au statut d’esclave sexuelle ?  Une journalisme Canadienne Rima  à eu envie de comprendre cette tragédie qui laisse les gens totalement indifférent.

Il y a un homme, un prêtre catholique à Rome dans la soixantaine qui n’est pas indifférent à cette catastrophe humaine.  Un prêtre , une sorte de travailleur social avec le col romain et quelques bénévoles sont des Messie pour ces femmes qui virent le désespoir . Ce prêtre s’est joint avec des bénévoles qui va à la rencontrent de ces filles aux alentours de Rome.  Son approche est avant tout pastorale avec ces filles .  Nous ne faisons pas que de prier, il s’agit surtout de tisser des liens de confiance et de les traiter comme des êtres humains.  Nous sommes le 911 et leurs seul espoirs.

Elle nous dit que ce prêtre acceptait de nous parler et nous conduire au près de ces filles à une seul condition: ne pas être nommé.  Ces des organisations criminelles qui contrôlent la traite de ces femmes nigérienne.  Et, ne va pas à travers leurs chemins….

Ce qui choque, c’est l’absence de compassions des clients,  l’indifférences des gens, de la société et des autorités.  En parlant des clients, elles sont pour la majorité la même âge que leurs propres filles ! 

Et nous :   Est-ce-que nous sommes mieux comme société que l’Italie ?  

Ils se passe exactement sous nos yeux, le même phénomène  qu’on Nigéria. Qu’est ce que la société fait t’il de mieux pour ces jeunes  femmes ?  Qu’est-ce que les autorités font t’il de mieux pour nos jeunes ?  Est-ce que la conduites des hommes d’ici ont une conduites plus compatissons ?  Non !  Pas mieux, pas pire !  Notre indifférence est semblables,  pas mieux, pas pire ! 

J’ai compris qu’à  qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un

Isidore

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.