À L’ÉCOUTE DES AUTRES

Nous sommes libre de choisir nos valeurs, nous sommes libre de choisir comment nous traitons notre prochain. Nous pouvons  rabaisser ceux qui ne pense pas comme nous. Mais nous pouvons écouter leur propos avec respect sans sortir les gants de boxe et les gros mots.

Être à l’écoute de l’autre, ce n’est pas seulement écouter, c’est entendre ce qu’il dit.  Lise Bourgeau nous dit dans son livre   » ÉCOUTE TON CORPS  »  Elle dit également que tu dois être attentif  au langage du corps, aux motivations et aux sentiments des autres, et avant tout, prend la peine d’entendre ce que l’autre dit.

Quelque temps passé, j’ai rencontré une madame qui me confiait sa douleur de ne pas être compris de son fils de 20 ans.  Je lui parle, mais il ne m’écoute pas.  Ce n’est pas une conversation que j’ai avec lui, c’est des cris désobligeant.

Ta pas besoin d’avoir fait de haute études en communication pour savoir que la communication s’établit quand tu es attentif aux autre, que ça soit un membre de ta famille où autre.

N’oubli jamais que les autre parlent surtout de ce qui les préoccupes.  Si sa te laisse indifférent et c’est souvent le cas, là mon ami c’est plus difficile.

Développe l’art d’écouter et je te garantie que tu pourras parfaire du même coup une connaissance de la nature humaine me disait le vieux professeur Portier de L’Université Sacré-Coeur de Bathurst. J’aimais discuté avec lui après le cour, même si ce n’étais pas très long.  Les jeunes n’écoute pas, il répétait  avec son petit sourire au coin:  -les jeunes n’écoute pas -.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la mains à quelqu’un.

Isidore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.