LE HASARD, DÉTERMINATION ET COMPLIMENT

Les gens qui veulent fortement une chose sont presque toujours bien servis par le hasard. La chance n’est pas le résultat du hasard.- Balzac-

Je ne sais vraiment pas comment expliquer cela, comment expliquer l’histoire vrai  que je vais vous raconter. Chose certaine , lorsque je décide de m’impliquer dans un projet, j’y vais à fond, avec coeur et détermination.  C’est une découverte de  moi- même que j’ai développé lentement mais sûrement au cour de ma vie.  Les livres, les conférences, surtout le désir de m’améliorer, d’apprendre, et de faire mieux en été une vitamine constante, extraordinaire  pour développer  ma confiance , en plaçant ma foi en Dieu en premier et la prière à fait le reste.

Je parle beaucoup, je discute beaucoup et je pose beaucoup de questions.  Dans ma Péninsule acadienne au Nouveau-Brunswick, que j’aime beaucoup,  des amis professeurs me partagent qu’il y a de plus en plus d’étudiants qui se présentent aux cours le vente vide.  C’est une réalité répandue malheureusement dans nos écoles et cela peu importe le milieu; qu’il soit un milieu plus favorisé économiquement ou en milieu défavorisé.

J’ai organisé  un fonds d’aide en 1998 pour venir en aide à ces jeunes qui vont à l’école le vente vide avec l’aide bien sûr d’une équipée dévoué, et avec deux artistes généreux de leur horaire. Je parle du Dr. Gilles Lapointe, conférencier, chanteur et surtout très populaire.  Jean-François Breau , qui à l’époque commençait à être connu dans la région, avec son grand désir de faire une carrière dans le domaine de la chanson. Avec la gratuité et leur généreuse participation, nous avons attiré plus de 1100 personnes au Carrefour De la Mer de Caraquet.  Après avoir payé la location de la salle, et autres petites dépenses, un mentant de 10,800$  divisé en prorata de 3.600$ dollars que nous avons partagés dans trois polyvalentes de la Péninsule acadienne.  Une femme dynamique, dévouée et plein de talents s’est jointe à moi et à l’équipe.  Elle m’a simplement offert son aide et comment, Merci encore Pierrette Dugas. 

Lorsque le succès est accessible , il ne faut pas lui tourner le dos me répétait souvent ma grand-mère Anna.

Dans les années 1990 , je m’étais qualifié pour une conférence du président de ma compagnie qui avait lieu à San Francisco.  Michel Jasmin, vedette de la télévision Québécoise, était l’un des conférenciers invités de la compagnie, section francophones.

J’ai fait la connaissance de monsieur Jasmin dans le hall d’entrée de l’hôtel et je ne sais pourquoi durant la semaine, nos chemins se sont croisés pratiquement à chaque fois que je sortais de ma chambre.  Coïncidence ou pas, cela nous à permis d’avoir de nombreuses petites jasettes, pour finalement prendre rendez-vous pour un long café, ce qui lui a donné l’occasion de me confier plusieurs épreuves qu’il vivait à ce moment-là.   J’ai toujours pensé qu’il avait un grand besoin d’une oreille attentive et les circonstances ont voulu que je lui tendre les miennes.  Quand ces belles rencontres furent terminées, malheureusement, nos routes se sont séparées et nos routes ont continué avec nos responsabilités et nos obligations familiales.  

Pour l’année suivante  pour mon fonds d’aide, j’étais à la recherche d’un artiste populaire susceptible de nous attirer du monde pour m’assurer encore le succès pour les étudiants. Jean-François Breau me confirme sa participation gratuitement encore une seconde fois.  Mais, il me manque une autre vedette.  WOW!  Michel Jasmin est certainement la personne connue et aimée qui attire la foule pour nous assurer un autre grand succès.  Je n’ai malheureusement pas ses coordonnées, et je ne sais même pas , après toutes ces années passées, s’il se souviendrait de moi.  Je commence à comprendre pour un  individu que ce n’est pas facile de joindre une vedette de sa trompe. Pendant des semaines, à chaque moment de libre, je travaille à le joindre. Je parle à Radio-Canada, TVA et autres, sans succès.  Le temps passe et je suis à court d’idées.

j’avais oublié l’assistance annuaire . En soirée , je  compose le 514 Montréal et je demande à l’opératrice s’il est possible d’avoir le numéro de téléphone de Michel Jasmin,  vedette et animateur connu de la télévision.   » L’ opératrice  »  me répond gentiment:  Mon cher monsieur, si vous n’avez pas son adresse, c’est pas possible; avez vous pensé combien il y a des Michel Jasmin dans la ville de Montréal ?  Des centaines me dit-elle.  Je suis tellement déçu pour mon projet que je lui répond.  Mademoiselle, est-ce que je pourrais vous faire un compliment, oui certainement me dit t’elle.  Je ne sais pas si c’est vraiment votre choix ce travail d’opératrice,  avec la voix que vous avez je vous verrais bien à la radio, à la télévision, vous avez une voix envoutante, une voix qui sort de l’ordinaire et tellement belle.  Wow!  » Elle me réponds par des mercis monsieur, vraiment du me faite du bien  »  puis elle ajoute:  je vais vous donner le numéro de téléphone  de Michel;   MICHEL JASMIN, C’EST MON FRÈRE.  Wow ! Wow !  Michel c’est son frère !  J’EN N’AI ENCORE LES FRISSONS ! 

Imaginez la place du hasard, dans cette histoire ?  Le moment, la coïncidence, l’heure, la ville de Montréal avec plus d’un million d’habitants, la soeur de l’autre, et je sors de mon chapeau, l’arme puissant, l’arme du compliment, sans une petite miette d’arrière pensée et un petit miracle.  Que c’est gagnant un compliment, mais il faut qu’il soit sincère pour qu’il apporte des dividendes.  0n dit qu’un compliment, c’est la plus grande source de motivation pour un être humain.

Question:  le hasard existe-t-il ? 

Michel Jasmin accepte de venir donner une conférence gratuitement pour mon fonds d’aide.  Notre rencontre a eu lieu à l’aréna Rhéal Cormier de Shippagan, N.-B.  Je lui présente Jean-François Breau, qui fait la première partie du programme, ainsi que son père Denis Breau, qui sera éventuellement son gérant. 

Deux inconnus qui se tendent la main pour la première fois, sans imaginer un instant les conséquences positives pour l’avenir de Jean-François.

Comme un jeune loup affamé , Jean-François est en beauté ce soir-là,  il séduit le public par des balades sentimentales que les gens apprécient et en demande davantage par des applaudissements.   je suis avec monsieur Jasmin en arrière de la scène  qui, je le vois bien par l’expression de son visage ( qui ont n’a vu bien d’autres des chanteurs) , semble vraiment impressionné par Jean- François.  Un autre merveilleux  » hasard »  Monsieur Jasmin qui animait une émission très populaire à la télévision à ce moment-là , me dit qu’il va inviter Jean-François à son émission et qu’il va le  présenter aux téléspectateurs comme une future grande vedette de la chanson et lui prédire un grand succès. (Il avait fait la même prédiction à Céline Dion, pratiquement dans le même contexte ) 

Vous connaissez la suite de la magnifique carrière de Jean-François Breau qui nous fait tant de bien et tant de fierté et tant d’honneur avec sa gentille épouse, Marie-Ève Janvier. L’année 1999 est une année spéciale pour la carrière de Jean-François Breau.

Les gens oublient vite , une fois qu’ils n’ont plus besoin de toi, mais pas Denis Breau, le père à Jean-François qui me communique  par téléphone plusieurs fois par année pour me donner un compte- rendu de la carrière de Jean-François.

Depuis le séjour de Michel Jasmin chez moi à Caraquet , nous sommes toujours restés en contact. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.