LA RECONNAISSANCE

La bible nous conseille de débuter nos prières par un remerciement et non par une demande.

La définition du mot reconnaissance d’après le Petit Larousse:  Qui reconnaît ce qu’on a fait pour lui , qui ressent et témoigne du bienfait reçu.

Voilà un mot qui semble n’avoir jamais eu la cote  depuis le temps de Jésus.  La moyenne de reconnaissance dans ce temps-là d’après L’ Évangeline de saint Luc (19,11-19) était 1 sur 10 , donc 10 % .

Dix lépreux iront rencontrer Jésus:  Maître, prend pitié de nous. » Jésus leur dit:  Allez, poursuivez votre route», et ils furent tous guéris .  L’un deux voyant qu’il étais guéri, revient sur ses pas pour remercier le Seigneur et lui manifester sa reconnaissance.  Où pensez-vous sont allés les neuf autres lépreux guéris?  Fêter leur guérison avec leurs amis.  À quoi bon aller remercier le Seigneur, maintenant qu’ils ont reçu le cadeau?  De tout façon , ils se sont tous dit:  C’est sa job de guérir.

Aujourd’hui, croyez-vous qu’il y a un grand changement d’attitude devant des gestes gratuits, devant des gens qui donnent temps et énergie, qui rendent des  services qui demandent efforts  et connaissance pour régler un gros problème, afin de donner à l’autre une meilleur conditions de vie.

Le mot merci est un signe d’appréciation et sert à vous rappeler l’essentiel que la Terre ne tourne pas uniquement autour de vous, mais aussi autour d’autrui. .  On dit que la moyenne n’a pas changé depuis le temps de Jésus.

J’ai compris qu’a chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.