LA PETITE FÉE QUI EST EN DEDANS

Une jeune fille de neuf ans, elle était terrifiée à l’idée de changer d’école.  Quelques semaines avant la rentrée, elle commence à se ranger les ongles, refusant de jouer avec sa petite sœur.  Par contre dans sa nouvelle école, tout s’est bien passée:  Quand je stress, je rendre dans mon cœur et je parle à la petite fée qui est en dedans.  Elle me dit que tout va bien se passer et parfois me dit même ce que je dois dire ou ce que je dois faire, de sourire en l’écoutant.

Vous mes amis !  N’aimeriez-vous pas tous avoir une petite fée qui serait toujours à vos côtés?  JE DEVINE LA RÉPONSE !  J’ai le grand privilège  de croire à la petite fée de cette jeune fille et ça changé ma vie et ça peut changer la vôtre.

On n’a toujours le choix de prendre de grande respiration, de valser avec courage ou encore, nous asseoir tranquillement contre un mur, ou encore se dissimuler dans l’ombre de ce mur de pensé négative, qui nous empêche d’avancer et de reculer.

J’aime accéder aux pensées des autres par l’entremise de cette chronique.  ( Jeune homme m’a valeur marchante ne valait pas cher)… Je ne saurais imaginer ou je serais rendu dans la vie ou ce que je serais devenu sans l’outil essentiel de la lecture, la prière,  la méditation et de ma préparation mental de ma journée et de la pensé positif !

Une chose est certaine, je n’aurais jamais été intronisé au Temple de la Renommée de la Métropolitaine, hommage et reconnaissance réservés à six Canadiens seulement au cours de ses 130 années.  Ma chronique La  Vitamine du jour s’est retrouvée à la radio CKRO-FM, dans l’Acadie Nouvelle, sur le site internet de la Fédération des Caisses Acadienne (Acadie.net) avec plus de deux millions de lecteurs, le journal , le Soleil de la FLORIDE. Le journal l’Express d’0ttawa, à la télévision CHAU-TV et dans mes livres.

J’ai compris l’importance de ne pas être un suiveur, tel que j’ai appris sur les genoux de ma mère.  J’ai compris l’importance de fréquentez des gens qui contribuent à me faire grandir.  Enfin, j’ai compris qu’il n’y a pas de repas gratuit dans la vie et….je n’oublie jamais ma petite fée.

Isidore

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.