LA FÊTE DE NOËL ET LA POUSSIÈRE D’OR

je crois qu’il est possible  de se créer soi-même ses propres possibilités , se préparer à un Noël Joyeux et, peut importe les circonstances.

Robert H. Schuller dit:  Face à la montagne, je n’abandonnerai pas. Je déploierai sans cesse mes efforts pour atteindre le sommet, en trouvant un passage, un tunnel ou simplement en tenant bon et en transformant la montagne en une mine d’or.  Avec l’aide  de Dieu et de Jésus de la crèche , je n’abandonnerai pas.

Quelle puissance sur notre foi d’enfant ! Ces mots ont produit dans ma vie des changements extraordinaires.  Tout laisser tomber, cela revient dans nos pensées.  Qui parmi nous n’a pas souvent prit la décision d’abandonner, de fuir les défis de la vie.

Quand cette idée vous passe par la tête, pensés à votre Noël d’enfant , répétez vingt fois de suite:  FACE À LA MONTAGNE, JE N’ABANDONNERAI PAS.  JE DÉPPLOIERAI SANS CESSE MES EFFORTS POUR ATTEINDRE LE SOMMET, EN TROUVANT UN PASSAGE, UN TUNNEL OU SIMPLEMENT EN TENANT BON ET EN TRANSFORMANT LA MONTAGNE EN UNE MINE D’OR.  AVEC L’AIDE DE DIEU ET DE JÉSUS DE LA CHRÈCHE, JE N’ABANDONNERAI PAS.

Une personne aveugle avait demandé à Saint Antoine de Padou !  Y  a t’il quelque chose de pire que de perdre la vue?  Et lui de réponde  : 0ui,  perdre sa vision et perdre espoir.

j’ai compris qu’a chaque jour qui passe, il faut tendre la main ;a quelqu’un avant Noël et après Noël .

Isidore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.