LA CRÈME GLACÉE

Cette histoire à touché mon cœur et je l’ai choisis spécialement pour vous  en ce mois de préparation pour la fête de Noël.

Comme ils se préparent à dîner dans un restaurant, un petit garçon de six ans demande à sa maman s’il peut prier le Seigneur et offrir les grâces .

Comme il se penchent leurs têtes, il dit  »  Dieu est bon, Dieu est grand, Merci pour le mange… et je te remercierais même  plus si maman commanderait de la crème glacée pour dessert.

À travers les rires des autres clients, Kim perçoit  la remarque d’une dame:  » C’est ce qui n’est pas correct  dans ce pays.  Les enfants aujourd’hui ne savent pas prier.  Demander à Dieu de la crème glacée !  Pourquoi, je me le demande !   » KIM FOND EN LARME ET DEMANDE À SA MÈRE  »  Est-ce que j’ai fais quelque de mal ?  Est-ce que Dieu est choqué après moi ?   Pendant que la maman le prend contre elle et le rassure, elle lui dit qu’il a fait un prière fantastique  et de Dieu n’est certainement pas choqué contre lui.

 

Un monsieur plus âgé s’approche alors de la table fait un clin d’œil au petit garçon et lui dit.

-Je crois savoir que Dieu pense que ce fut une belle prière. – Réellement ?  demande Kim.

-Croix sur mon cœur répond le monsieur. Et dans un murmure il ajoute ( indiquant la dame qui était intervenue) :  – C’est malheureux qu’elle n’aie jamais demandé à Dieu de la crème glacée . Car un peu de crème glacée est bon pour l’âme quelquefois.

Naturellement, à la fin du repas, la maman commanda de la crème glacée pour son petit garçon. Mais ce qui arriva par la suite fut une complète surprise.

 » Mon fils réfléchie un moment et fit quelque chose dont je me souviendrai le reste de ma vie  » explique la maman.

Il prit son sundae et sans un mot, marcha vers la dame et le plaça devant elle.  Avec un grand sourire, il lui dit ».

-Ceci est pour vous. La crème glacée est bonne pour l’âme quelquefois, et mon âme à moi est déjà bonne.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, le bonheur de l’âme innocence, passe  souvent pas l’exemple d’un enfant.

Isidore

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.