SOYEZ ATTENTIF AUX BESOINS DES AUTRES

Aidez les autres dans les moments  difficiles. Soyez disponible quand les autres ont besoin de vous. En cette périodes des fêtes, je pense   aux personnes seuls que leurs souffrances est   encore plus pénible que la faim :   » La solitude  »  

Faite plaisir aux autres et l’harmonie s’installera autour de vous. Donnez sans vous préoccuper de recevoir des louanges et des félicitations .  Non, donnez dans les petites choses, en commençant par des petits gestes d’amitiés, de sourire, de petites tapes sur l’épaules, et des petites actions si minime soit t’elle et,  que personne d’autre que vous même ne soit  au courant.  Et je vous déclare gagnant. 

Il n’y a ni recette ni secret en cette périodes de Noël pour faire plaisir aux autres, peu importe , le riche comme le pauvre.  c’est l’action qui compte le plus de point.

Hier soir, j’ai rencontré une jolie dame qui m’a fait du bien par sa joie de vivre et surtout par son engagement envers les plus démunies, qu’on appelle « Les pauvres   » qui n’ont pas le nécessaire pour manger en cette périodes des fêtes »  Elle tirait deux paniers remplies de grosseries :  En la voyant passer devant moi , je n’ai pu m’empêcher de lui dire:  Madame, je vous ai choisis parmi toutes les femmes avec un panier pour aller partager le Lunch avec vous.  Elle s’arrête pour me dire avec un large sourire  : Je ne suis par certaine que vous vous qualifiez pour un Lunch:  C’est pour les pauvres. 

Wow !  Elle travaille au gouvernement et depuis le mois de novembre, elle fait une collecte d’argent afin de pouvoir acheté ce qu’ils faut pour  remplir des besoins,  en nourritures et vêtements pour des jeunes familles monoparentales .  En plus de son travail régulier, elle donne entre 20 et 25 heures par semaines à son bénévolat.

Est t’elle heureuse,?  oui ,  c’est tellement visible par son magnifique  sourire qui laisse une marque indélébile  sur son passage.  Je lui demande si elle connais la pensé de Voltaire ?  Voltaire, c’est un écrivain français,  poète et philosophe : La pensé de voltaire   »  je choisis d’être heureux, parce que c’est bon pour ma santé   »

N’offrez jamais de cadeaux par obligation, car ce sont les petits gestes gratuit qui doit faire plaisir. Vous savez, c’est touchant de recevoir un cadeau le jour de son anniversaire, mais c’est encore plus touchant de donner un cadeau à quelqu’un qu’on ne connaît pas. 

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un

Isidore

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.