LE PIÈGE DES EXCUSES ET DU BLÀME

Je ne crois pas que les plus riches soient meilleurs ou pires que les pauvres.  Je crois qu’ils ont plus de choix.

Le 4 janvier 2017 , je reçois un téléphone d’un monsieur qui veut me consulter pour un problème de finance.  Nous convenant d’un rendez-vous et à l’heure convenu, il frappe à ma porte.

Ce père de famille de deux enfants, haut salarier dans la fonction publique à des problèmes avec la planification de son argent.  Même avec un gros salaire de plus de 100,000$ , il dépense plus qu’il gagne , il à des remords et  est  conscient d’être un mauvais exemple pour ses enfants qui sont des  jeunes  sur le point d’aller à l’université. 

je l’écoute et je lui dis que je peux l’aider seulement si, il m’arrive avec un budget bien détailler, et sans mensonge….. Le budget est l’essentiel dans une bonne planification financière. BUDGET, DUDGET, DUDGET.

Vous-savez  que le piège des excuses et du blâme ont détruit plus de talents qu’une crise économique.  ( j’ai coupé cours avec les excuses ce 4 janvier 2017  veillez me croire !  ) 

Vous savez que les victimes qui dépense plus qu’il gagne blâment leurs conjoints, conjointes, blâment leurs parents, la communauté , la société et surtout le gouvernement.

Vous savez que c’est toujours la fautes des autres, ou des circonstances de la vie qui sont à blâmer.

 » JAMAIS SOI- MÊME   » 

Ah !  Les fameuses cartes de crédit, oui , c’était son problème, par chance  que son papa n’étais pas trop loin….Si vous n’être pas discipliné, éloignez vous des cartes de crédit.   N’utilisez qu’une seul carte de crédit.  ( Je sais, je sais, que Noël vient de passer et que malheureusement votre carte de crédit à sorti trop souvent de vos poches et que maintenant vous devez faire face à vos responsabilités….

Quand on veut être bien financièrement, on doit dépenser moins qu’on gagne. Et apprendre les grandes lignes des différentes possibilités d’investissement……JE VOUS SOUHAITE LA DICIPLINE  EN 2018  AVEC VOS CARTES DE CRÉDIT, ET DEMANDEZ CONSEIL À QUELQU’UN QUI S’Y CONNAIS EN FINANCE.  Ce choisir un bon conseiller, c’est primordiale…

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un dans le besoin.

Isidore

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.