SANCTURAIRE SAINTE-ANNE-DU-BOCAGE

Le père Robert Jolicoeur , le prêtre des exclus  de la Victoire de l’Amour, nous a laissé avant de partir pour un monde meilleur, un message :    Il nous nous dit  comme prêtre qu’il a passé de l’Ancien testament au Nouveau testament .  » ÇA DIT TOUT  »  EN TERME CLAIRE , FINI LES CROYANCES DES  ANNÉES 50. 

Pour donner un sens à ta vie, trouve un endroit tranquille pour méditer et prier. Puis pose-toi la question sur ton avenir, sur ce que tu vis présentement. Si tu as perdu ton chemin ou n’éprouves plus cette fierté que tout être humain recherche, ne perds pas confiance:  arrête-toi et cherche un endroit calme avec vue sur une montagne, une rivière où la mer.

Dans mon patelin, à  Caraquet N.B, , j’ai eu la chance de grandir près d’un lieu saint, un lieu où la nature nous parle de bonheur, d’amour et de fraternité :  Le sanctuaire de Sainte-Anne-du-Bocage à été jusqu’ l’an passé, l’église en marche la plus « PROFILIQUE  » du diocèse de Bathurst et autres… Malheureusement notre évêque, Monseigneur Daniel Jodoin avec son leadership mal adopté , sans doute , croyant bien faire a semé la zizanie à notre Sanctuaire en nous imposant un prêtre traditionalisme des année 50 et le chambardement des bénévoles qui étaient en fonctions depuis 15 ans , mais qui à laissé à l’évêque un bilan net de 281,000$ en caisse.

Il y a plus de 200 ans, des colons acadiens s’installèrent dans la région .  En 1755, quatre familles de réfugiés, chassés de leur terre par les Anglais, débarquèrent sur la rive de la baie de Caraquet et pour remercier Sainte Anne de leur avoir sauvé la vie, ils construisirent cette chapelle en guise de reconnaissance et de remerciement. 

Sous la nouvelle direction de l’évêque , c’est peut-être imaginaire, mais déjà l’atmosphère n’est plus la même , le meilleur n’est  plus au rendez-vous comme à chaque année,  tel que les quêtes, les objets de piétés et assistance etc. 

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, on doit faire la différence entre ce qui nous concerne et ce qui est moins bien.

Isidore

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.