NOTRE PEUR LA PLUS PROFONDE

Ce que nous avons peur d’être, ce sont nos doutes sur nous-mêmes, la peur de quelque chose en nous que vous et moi ont refoulé profondément en notre personne.  La peur, l’inquiétude, ont marqué mon enfance et peut-être là votre. Ce que nous sommes, c’est ce qui nous attend.

Nelson Mandela, premier président de L’Afrique du Sud Indépendante

« Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur.  Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite.

C’est notre propre lumière et non pas notre propre obscurité qui nous effraie le plus. Nous nous posons la question ,  » Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux,  et merveilleux? 

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être?

Vous êtes un enfant de Dieu.  Vous restreindre, vivre petit ne rend pas service au monde. L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser  les autres.  Nous sommes nés  pour rendre manifeste la gloire de Dieu.

Elle ne tourne pas seulement  chez quelques élus :  elle est en chacun de nous, et au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permissions de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres. » Nelson Mandela

Si j’avais le choix  de vous servir un bon plat de vitamine , je vous servirais la pensée de Mandela comme repas quotidien à l’année longue.  C’est mon plat de vitamine sur mon babillard .

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut nourrir sa pensé de vitamine positive  pour être juste correct.

Isidore

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.