PENDANT DES ANNÉES…

Le problème qui vous donne envie de vous lever les mains en l’air en suppliant le ciel que l’on vous fasse grâce, aura pour effet d’affermir votre ténacité  , votre courage, votre discipline et votre détermination. Oprah  Winfrey 

Oui, pendant des années, j’ai donc vécu au conditionnel :  J’aurais donc dû, j’aurais tant aimé, j’aurais pu….j’aurais….. j’aurais…..J’aurais…..Si je ne m’étais  pas  arrêter un bon jour et braver mes peurs  pour de bon, j’aurais englouti une bonne partie de ma vie  dans la procrastination  et les peut-être  et les j’aurais donc dû…

Il y a des moyens de s’en sortir.  Il y a des moyens d’anéantir la peur, pour en faire jaillir  ce qu’elle  a refoulé au plus profond de vous même.  Même si la peur  existe et fait des ravages , ce qui réside enous est là pour rester.  

Le talent, les ressources, l’ambition, tout ce peut rebondir et  fructifier .  Peu importe qui nous sommes, d’où l’on habite, d’où l’on vient, il y a en nous une richesse inestimable , intacte et disponible.  Il suffit de l’approprier  en programment notre cerveau positivement.

C’est ce que j’appelle la méthode d’autosuggestions :  Se dire et se répéter que nous sommes capables d’être ce que nous voulons être et que nous avons le potentiel  pour accomplir ce que nous voulons accomplir.

Parfois, c’est l’espoir qui nous fait sourire et d’autre fois c’est le sourire qui nous donne espoir et nous éloigne de la peur.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, vous devez  travailler très fort sur vos pensés  afin de  faire ressortir le meilleur de vous-même.

Isidore

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.