GRAND MÉNAGE

Le père Serge Comeau , chronique dans le journal l’Acadie nouvelle  du samedi 2 juin 2018 .  Accepte que je te  dis que tu es  le meilleur.  Chaque samedi, j’anticipe avec bonheur et joie  une lecture spirituel, valorisante et nourrissante qui m’aide à mieux comprendre le balancement des choses de la vie. Merci pour ton talents, et tes chroniques et ce que tu représentes.  » Extrait de son texte  »

Faire le ménage sur soi, de temps en temps, c’est se rendre compte qu’on accumule beaucoup de choses. C’est se rendre compte qu’ont  consomment  trop de choses qui parfois empoisonne nos esprits.  0u d’autre choses qu’on achètes sans en avoir vraiment besoin.

Trop de provisions nous empêchent de vivre l’idéal de simplicités.  Les oiseaux du ciel ne font ni semailles ni moisson, ils n’amassent pas dans le greniers, et le Père céleste les nourrit.  Pourquoi se faire du souci pour demain ?  A chaque jour suffit sa peine . ( Mt 6 )

Mettre de l’ordre et faire le ménage dans ma petite tête, nettoyer ce qui s’est salis durant la semaine , le mois, l’année , faire un examen de  conscience, n’est-ce pas  nécessaire à mon bonheur.  FAIRE DU MÉNAGE…c’est necessaire pour l’hygiène , c’est necessaire pour gardez la maison propre où il fait bon vivre. Mais, c’est encore plus nécessaire pour le corps et l’âme.

Serge nous dit que faire le ménage, c’est un antidépresseur, un manière de cultiver le bonheur et la joie de vivre.

Vivre dans un maison débarrassé du superflu, c’est éclairer sa vie physique .  Tout comme il est salutaire de faire le grand ménage dans la maison, il est salutaire de le faire dans notre vie intérieur.   Parce qu’en nous aussi, le passage des saisons permet l’accumulation de trop de choses : des ennuis, des souptions , des projets inachevés, des mal entendus , des peurs et des regrets.

Tout cela est présent, sans qu’on le remarque toujours.  Cela nous encombre, parfois à notre issu.  Faire le ménage émotionnel, c’est obéir au devoir de s’assoir pour identifier ce qui occupe notre esprit.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut faire le ménage dans la maison , le ménage dans nos cœur .

Isidore

 

  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.