LE MÉRITE DE JOHN F. KENNEDY

Les grandes leçon de la vie confère à l’esprit les clé du coffre au trésor de la vie: ces clés qui nous permettre d’admirer les pierre précieuses de l’existence.  -Pat Croce –

Il y a dans mon bureau des paroles célèbres que je relis souvent. J’en ai fait cadeau à mes enfants et je vous les offre aujourd’hui parce que ce sont des mots de vérité, chargé d’espoir et de réalisme.

Il est question de mérite, de pouvoir et de dignité.  Ces mots sont de John F. Kennedy et je vous invite à les lire souvent, comme on renoue avec un poème.

Le mérite appartient à l’homme

qui combat dans l’arène,

dont le visage est couvert de poussière ,

de sueur et de sang,

l’homme qui connaît les grandes joies,

les grands sacrifices,

                             et qui se donne tout entier à une juste cause,

l’homme qui éprouve, s’il gagne,

le sentiments

d’avoir accompli quelque chose de valable et d’utile

et s’il perd, demeura dans la dignité,

                             ne se ralliant jamais aux âmes sans vie et sans force

qui ne connaîtront jamais

ni la victoire, ni la défaite.

La vérité n’est pas toujours bonne à dire à ceux qui vivre d’excuse, qui dort plus que toute autres et qui mange sans mérite.  J’ai déjà dit dans une conférence devant quelques centaines de confrères et de secrétaires que la vente d’assurance vie et de produit financier , c’étais facile à vente.  Wow!  ça presque tournée au vinaigre , tellement j’avait frustré certain de mes confrères.  Pour moi, ça voulait dire que c’est mieux de dire que c’est facile que  de ce mettre dans la tête que c’est difficile. 

J’ai compris qu’â chaque jour qui passe, j’aime mieux me dire que c’est facile d’écrire ma chronique, que c’est difficile.  Bien oui, c’est pas toujours facile…

Isidore

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.