LA RETRAITE

« Ce n’est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne de vieilles pomes  »  Félix Leclerc

Êtes- vous de ceux qui pensent souvent à la retraite, qui en rêvent jour et nuit et qui s’en promettent le temps venu ?  C’est très légitime, même lorsque le travail que l’on fait nous plaît , nous passionne et nous stimule, c’est pas évident.   Je suis à la retraite depuis ,  ah! j’ai oublié la date, mais disant depuis quelques années, mais je n’ai pas l’impression d’avoir arrêter, seulement ralenti. Et c’est ça , pour moi , toute la joie de la retraite.

Ce que je donne maintenant a autant de valeur qu’il y a 20 ans, avec en moins des appointements à des heures fixe qui est à la retraite un soulagement.

La retraite ne devrait jamais, sous aucune consideration, avoir une résonnance de finalité ou, pire encore, de désœuvrement  .  Vous avez entendu dire à maintes reprises qu’il faut préparer sa retraite:  mentalement et financièrement …….L’ASPECT FINANCIER EST TRÈS IMPORTANT, mais attention l’aspect , comment on va passer son temps, à qui et à quoi on va décider de le donner ce temps et avec quelle source de motivation.! !  !

Tout comme une nouvelle carrière qui commence, la retraite mérite d’avoir des buts et objectifs.  Si pour vous prendre sa retraite a comme seul effet de vous libérer de votre responsabilité de pourvoyeur, alors la retraite risque de ressembler à une prison où vous ferez du temps.

Comme le chantais si bien Félix Leclerc, nous avons du génie en nous, même passé 60 ou 65, ou 70 ou 75 ans.  Notre corps a beau nous donner l’impression que nous redescendons cette côte que nous avons mis tant d’effort à gravir, mais ce qui est merveilleux, extraordinaire : CE QUE NOUS AVONS DANS NOTRE TÊTE ET DANS LE COEUR RESTE BON COMME LES POMMES DU VIEUX POMMIER.

`La retraite donne un répit au corps, le laisse vieillir à son aise et quoi encore. Il y en a qui disent que la retraite, c’est dans la tête que ça se passe. Ils on bien raison, mais j’ajouterais que c’est aussi dans le cœur vaillant.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, la retraite arrive comme une  ouragan qu’on n’a pas vu venir.

Isidore

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.