POUR AIDER QUELQU’UN,IL FAUT L’AIMER

j’ai lu quelque part que pour aider quelqu’un et pour que quelqu’un accepte de l’aide, celui qui là lui apporte doit toujours être positif.

Pour aider quelqu’un, il faut d’abord l’aimer et lui faire confiance, quoi qu’il arrive.  Il faut aussi savoir l’admirer, pour ce qu’il est, sans juger. ( Voilà le hic de l’humain, sans juger  ) Si nous avons à vivre avec  le problème de l’autre, il faut se retirer tout bonnement et laisser la place à un autre.   Le problème de l’autre ne doit pas accomparer notre esprit et nous rendre malheureux.

Il faut se rappeler qu’il y a toujours quelque chose de bon chez un personne à problème. Il faut lui dire, lui rappeler, de sorte qu’elle ne se sente pas coupable et qu’elle regagne une certaine estime d’elle-même.   Au fond, la personne à aider n’est peut-être pas plus faible que celui ou celle qui veux donner de l’aide, sauf que la première est démunie et que la deuxième est en position de force.

Il faut donc savoir donner la chance à celui qui est au tapis, parce qu’on ne sait jamais si un jour,  peut-être ça sera notre tour d’être au tapis.

Peu importe notre âge, notre statut social, on peut à tout moment se retrouver au bas de l’échelle, démuni et déprimé.  Que celui qui est debout, en possession de tous ses moyens, puisse alors se servir de son bon jugement et de sa  bonté pour relever l’autre .

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un

Isidore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.