MÈRE TERESA NOUS PARLE

En 1986, devant 2800 personne dans un hôtel de Montréal parmi une foule de gens d’un certain âge et  d’un certain revenu et l’habitude du confort. Aucune plainte ne s’élevait en attende de la conférencière.  Tous les yeux étaient braqués avec respect sur le rideau qui devait s’ouvrir sur une invité d’honneur spéciale.

Les titres, les fonctions, l’âge, le revenu et toute autre étiquette n’avaient aucune importance.  Le rideau s’est enfin ouvert sur une petite dame au visage ridé vêtue d’une modeste robe et d’un voile.

Il n’y avait plus dans la salle que 2800 humains dans toute leur nudité.

Calcutta, cette ville où meurent chaque jour plus d’un millions d’enfants par jours, et grâce à la charité de mère Teresa et ses complices en dit que de 30 à 40 milliers survivent. WOW !  c’est ça l’amour que Jésus à prôné.  Des enfants et des gens mouraient dans les rues comme des bêtes en fôret avant que Mère Teresa ne leur apprenent à mourir dans la dignité et vivre dans la dignité.

En parlant de l’Amérique et de Montréal, Mère Teresa trouvait les gens chanceux de ne pas mourir de faim, mais elle leur dit qu’il y avait encore pire que la faim,  » LA SOLITUDE  »  LES GENS D’ICI  MANQUE D’ATTENTION  ET DE RECONNAISSANCE. 

 » Mère Teresa ! s’est exclamé un homme d’affaire, vous avez tellement raison. Mais dite-nous ce que nous pouvons faire, nous les hommes d’affaires  pour soulager la solitude qui régne un peu prtout à Montréal et autres.

Et Mère Teresa de lui répondre avec le sourire:  

 » VA LES VOIR « 

Lorsque j’ai lu ce compte rendu de cette réunion, j’ai conclu qu’il y a trop peu d’exemple de l’amour.  Il y a beaucoup d’amour et d’exemple d’amour qui ne font pas la première page des journaux, ni des médias.  Mais l’amour existe encore, plus que vous pouvez le croire.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, la solitude avec les téléphones intelligeant  et autres; Les enfants ne se parlent plus, les papa et maman ne se parlent plus et la solitude est devenu un cancer qui va vraiment être difficile à contrôler.

Isidore.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.