IMPOSEZ-VOUS LA DISCIPLINE EN 2020

Imposez-vous la discipline mentale et physique en 2020 et surmonter les épreuves, et les circonstances du jour.  L’harmonie donne des ailes et donne de l’élan.  Faite de la place aux surprises, allez voir un ami,(e) oublier depuis longtemps.  » Le téléphone « 

Si vous trouver la vie monotone, c’est que vous n’avez pas assez de surprises.  Comme le disait si souvent ma grand mère Anna,  » la vie c’est de l’action  »  0n dit qu’une personne est vivante quand elle bouge, quand elle pétille, quand elle élève la voix,  quand elle parle vite et manque d’articulation et quand elle marche vite, et fais le ménage vite, vite, vite, vite, Wow !  dure à suivre, vite, Wow ! 

Il ne faut pas compter sur les autres pour s’organiser, faites-le-vous-même.  Si vous voulez une vie extraordinaire en 2020, prenez votre courage à deux mains et foncez, vite, foncez. Ne laissez jamais, jamais vos bras croisés, car des bras croisez, c’est comme refuser d’accueillir.

J’ai visité un foyer pour personne autonome quelque jour avant Noël et j’ai rencontré plusieurs belles madame, bien frisé et bien maquillé. Je leur ai demandé, si elle se cherchait un homme.  La réponse: je suis bien tout seul, j’aimerais bien, mais… Avec les bras croisé, vous n’avez aucune chance madame.  Je leur ai fait la démonstration comment marcher dans le corridor. Les bras bien en avant et les mains volage pour mieux accueillir.   Un très bon moment que j’ai beaucoup apprécier et les petites madame aussi. 

La vie sera toujours la même en 2020, vous aurez le chois entre la subir où la contrôler.

Je vous raconte une petite histoire que vous devez partager avec vos enfants et petits enfants  Si vous être un professeur, c’est une histoire à partager avec vos élèves.  Vous la maquiller comme bon vous semblent.

C’est l’histoire d’un petit garçon qui devant la montagne, criais  toute sorte de nom à la montagne. Je te hais, je te hais, et la montagne de lui répondre, je te hais, je te hais. Le petit garçon court voir sa maman en pleurant. Maman, Maman, la montagne ne m’aime pas , elle me hais, elle me hais. Sa maman prend la main de son petit fils et l’amène devant la montagne et lui demande de cris de toute ses forces à la montagne, JE T’AIME, JE T’AIME, et la montagne de lui réponde: JE T’AIME, JE T’AIME.  Elle lui dit: tu vois mon fils et retiens bien la leçon.   LA VIE NOUS RETOURNE TOUJOURS LA MAIN QU’ON LUI TEND.

  Voilà, le choix de la morale…..Si vous vivez avec de la haine dans le cœur, vous allez récolter de la haine.  Si vous vivez avec le cœur plein d’amour, vous allez récolter un voyage d’amour.

j’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un

Isidore

 

  

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.