J’AI VAINCU LA DÉPRESSION ET J’AI ÉCHAPPÉ AU SUICIDE-GINETTE GRAVEL-

Il ne faut surtout pas que la solitude envahisse nos esprit ! 

J’ai la maladie de l’âme nous disait Ginette Gravel:  La maladie de l’âme, c’est  » d’être soumis à ses émotions et à ses passion, car toute les deux excluent la maîtrise de la raison  » 

0n dit également que la dépression, c’est un mal vieux comme le monde et une chose est certain; personne ne devrait avoir honte, même si la société encore aujourd’hui la considère comme honteuse.

Avez-vous déjà pensé que même les meilleur voiture tombent en panne et en besoin de réparation.  La dépression elle est comme un chat qui guette la souri pour l’attraper.  Personne n’est à l’abrite et  » ATTENTION  » elle est présentement près de nous plus que jamais.

Une de mes clientes est venu au bureau et m’a dit:  J’ai caché ma dépression, à défaut d’être soigné, mon état à empiré, c’est une amie qui m’a sauvé du suicide. WOW !

0n dit qu’il n’y a pas de solution miracle pour la dépression; mais les experts disent que le truc de bouger pour vaincre la dépression, c’est un truc facile qui ne coute pas un sou.  Un exercice qui chasse les idées noirs, qui favorise la circulation sanguine et la digestion « UNE MARCHE ÉNERGITIQUE POUR GAGNER LA COURSE  »  C’est une marche  vite qui fait battre le coeur et et qui donne des sueurs. Les psychiatres le disent:  Il faut à tous prix éviter l’oisiveté ( avec la PCU )  Lorsque le corps bouge, l’esprit se met à bouger et se débarrassent des idées noirs et la joie de vivre revient comme par enchantement.   

Avant toute chose, il faut consulter votre médecin immédiatement, lorsque le désir commence à s’éteinte.

L’importance d’envoyer le bon message à votre cerveau.

J’ai compris qu’a chaque jour qui passe, il faut s’occuper de soi-même et ensuite s’occuper des autres.

Isidore

 

Une réflexion sur « J’AI VAINCU LA DÉPRESSION ET J’AI ÉCHAPPÉ AU SUICIDE-GINETTE GRAVEL- »

  1. Bonsoir Isidoire,

    Tu as bien raison . Pour combattre la dépression , il faut combattre l’oisivité qui nous éloigne de nos forces physiques , psychologiques et spirituelles.( au sens large aussi) Si non la dépression nous creuse un trou et nous y entraine.

    Bravo et merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.