TEMPLE DE LA RENOMMÉE

Il est temps que je sorte ma bague de sa cachette. Je ne porte aucun bijou et, celle-ci est trop massive et pèse trop lourde à mon doigt.  C’est un bijou  » d’honneur  » et de qualité que j’ai mérité à cause que j’ai atteints des buts et objectifs très élevés dans mon travail , qui à été reconnu au mérite et jusqu’au Temple de la renommée de ma compagnie, La Métropolitaine, compagnie d’assurance sur la vie.

Au cours des 130 années d’existence au Canada, seul cinq de ses membres ont accédé au  » very top  »  L’honneur d’être admis à ce groupe sélect est tout à fait exceptionnel et j’en suis fier. J’ai été intronisé de cette honneur à Maui en mars 1994.  Le 1er mai de la même année, la fête s’est poursuivie au Carrefour De la Mer de Caraquet N.B. devant un millier de personne.

Cette bague  et le veston qui l’accompagne, représente la stabilité, la foi en mon travail, l’amour que j’ai dispensé à mes clients, de la discipline, un peu de courage, beaucoup de détermination et une confiance à toute épreuves. 

Encore aujourd’hui, après 37 ans de carrière, bien installé à la retraite, je reste en mode de reconnaissance envers toutes ces personnes qui ont contribué à ce grand succès que je n’aurais pu voir venir.  La compétition est très grande dans les services financiers, et je ne cesserai jamais de m’étonner de l’inestimable confiance qu’on m’a témoigné  tout au long de cette magnifique carrière. Merci encore.

Bon, maintenant, il reste à décider de ce que je fais avec cette bague.  Elle s’en retourne sans doute dans son coffre en attendant que la prospérité la réclame. 

Isidore

  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.