LES MOTS DE NA MÈRE

Le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire est de vous donner un peu plus d’attention et de choisir le bien- Anthony Buckner-

Lorsque j’étais petit garçon, ma mère me répétait souvent que le bien était plus fort que le mal. Elle me faisait comprendre que si je pensais bien, ma conduite serait bonne.  Si mon caractère était plus doux que violent, ma vie entière serait bien meilleur, ainsi que ma santé.

Vous savez, je crois que mes parents m’ont donné le meilleur d’eux-mêmes, l’amour dont j’avais besoin pour devenir équilibré dans  dans la vie.

Les bonnes paroles de ma mère demeurent vivantes dans mon esprit. La lutte du bien contre le mal sera une lutte  sans fin. Personne n’est parfait, mais l’idée de défendre la désinformation, le mensonge et la vérité fait parti de mon patrimoine.  Ma mère et mon père étaient comme ça et c’est probablement dans mes gènes.

Me mère me disait toujours que tomber c’est facile, parce qu’on est humain. Faire des gaffes, commettre des erreurs, parler en mal des autres, ça arrive à tout le monde.

Se relever de ses échecs, faire obstacle à ses faiblesses, demande parfois beaucoup de courage et de détermination. Nourrir son esprit de suggestions positives, de pensées positives et vaincre ses faiblesses,  » C’EST UN BON MENU.  »

Chaque personne est le reflet de son enfance !

Isidore

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.