L’ATTENDRE, C’EST PARFOIS PAYANT

 » Lorsque vous attendez, vous n’être pas à rien faire. Vous faites la chose la plus importante qui soit. Vous permettez à votre âme de grandir. S’il vous est impossible de demeurer calme et d’attendre, il vous est impossible de devenir ce que Dieu a voulu que vous soyez. « – MONK KIDD-

Je n’ai jamais aimé attendre.  Comme bon nombre d’entre vous, je veux obtenir pour hier.  Et pourtant, lorsque je regarde dans mon rétroviseur de ma vie passé, les moments d’attendre ont été les plus important ont été les plus significatif et les plus important de ma vie.

Après avoir perdu mon emploie avec le journal Évangeline, le mois suivant à été très long avant qu’ un téléphone me redonne la joie, et sur quelque chose de mieux. Le déboucher sur une super de belle carrière dans le domaine financier et d’assurance, et sur une plus grande période de croissance spirituelle.

Et c’est au cours de ces moments de transition de la vie  que j’ai eu l’occasion de me retrouver une force de caractère que j’en croyais pas mes yeux. …

Ma foi en Dieu, ma foi dans mon avenir, ma foi dans mes désirs se sont  réalisés  comme par enchantement. Le succès, la réussite,  je l’avais dans la tête et dans mes mains.

j’ai attendu  lentement, mais sûrement les étape de la vie. Je peux maintenant considérer cela comme de la sagesse intérieur et une occasion de mieux me connaître. 

Je vous confirme : Lorsque vous attendez avec patience, il y a des petits miracles qui se produit.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore 

 

VOILÀ MA CHANCE DE TE PARTAGER

Voilà ma chance de partager avec toi une philosophie  génératrice qui à transformer ma vie en affaires et la réussite dans ma vie.  Ma chance, c’est d’avoir écouter des dizaines de conférenciers, d’assister à des séminaires, d’écouter de bonne casette de motivation et finalement de m’avoir acheté des centaines de bon livres concernant la pensées positive.

Comme bien des jeunes de mon âges, j’étais un peu perdu en ce qui concerne mon parcours professionnel et personnelle.

Imagine toi  une seul instant, devenir tellement bon dans ce que tu es ici, que les gens se levèrent pour t’ovationner devant ton succès et l’accomplissement de tes buts et objectifs.

Essaie d’imaginer  que tu obtiens une carrière magnifique , et que tu atteins aussi ton potentiel maximum en santé, de bonne relations, du bonheur de satisfaction.

Je peux te montrer en peut de mots, qu’il est assez facile si tu veux que le chemin de la réussite et de la satisfaction, qui passe par un chemin de ZIZ-ZAD , c’est à dire de flexibilité.

En premier lieu, il n’y a pas de magie spéciale dans tout cela.

Pour réussir de nos jours, spécialement en cette période de pandémie, chacun doit se percevoir comme faisant partie d’une équipe, de respect envers l’autre et de suivre les consignes de la santé.   Puis tout se passe dans le désir de participer et de s’engager positivement. ( Un seul petit mot  » ENGAGEMENT  » Ce mot, c’est de la magie sécrète , chut, chut. chut.

Mère Teresa l’a tellement dit: »  SI TOUS BALAYAIENT LEUR PROPRE SEUIL DE PORTE, LE MONDE ENTIER SERAIT PLUS PROPRE »

j’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un

Isidore

 

CONTINU D’AVANCER

je me répète cela à moi-même constamment quand  un problème surgit  et que je me sens coincé, continue d’avancer Isidore.

Le secret pour traverser des temps  un peu plus difficile est de continuer simplement d’avancer.  Comme le disait si bien le Dr. Gilles Lapointe  » L’action est l’antidote du désespoir.  Dans des situations difficile nous dit-t-il, reste simplement dans le mouvement « 

N’oubliez jamais: chaque action positive  devient  une conséquence positive, même si parfois c’est pas facile de voir le résultat.  Il faut se dire que chaque chose arrive pour le mieux.

Je sais, je sais, que rien faire est une décision………………

 » Les japonais l’expriment très bien :  Si on t’envoie ….AU TAPIS SEPT FOIS, RELÈVE-TOI HUIT FOIS  » 

Quand tu  te sens découragé, comme si tu voulais abandonner, CONTINUE D’AVANCER.

À oui… J’oubliais l’essentiel que j’ai souvent mis en pratique tout au long de ma carrière:  PERSISTANCE ET PATIENCE.  Deux vertus extraordinaires pour t’accompagner pendant que les nuages sombre passe….

N’abandonnez jamais, jamais,  jamais rien, ni de grand, ni de petit. 

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

 

 

 

LE PLUS BEAU DES CADEAUX

Les gens ont beaucoup  plus de qualités que des défauts. Nous devons prendre l’habitudes de voir les bons côtes des autres. 

Le plus beau dans la vie, c’est notre liberté de penser, de croire, de rêver, d’imaginer et d’accomplir.

Tout est ouvert, tout est possible, le bien le mal , tout est possible. Nous sommes capables  de tellement de belles choses merveilleuses.

Alors je continu ce travail avec joie et amour, je continue ce travail sur moi quotidiennement, avec ce que je suis…. sans contrôle, sans me brider, juste en m’écoutant.

Merci Louise, Loulou pour les intimes.  Merci de m’avoir prêter les mots de ton coeur.

Comme le dit si bien le moine et poète espagnole  Luis de Léon.   » ÊTRE EN PAIX AVEC SOI-MÊME EST LE PLUS SÛR MOYEN DE COMMENCER À L’ÊTRE AVEC LES AUTRES » 

Le plus beau des cadeaux  du monde, c’est la famille, c’est l’amour en famille.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

 

VISEZ HAUT, VISEZ GRAND, VISEZ LE CLOCHER DE L’ÉGLISE

Mon mentor Gérard Bourgeois m’a dit dans le blanc des yeux et m’a demandé d’ouvrir mes deux oreilles.  » La plus grande limite qu’un homme puisse s’imposer, c’est la limite mentale, la peur et la peur »

Les savants de ce monde ont établi qu’un homme vaut ce qu’il croit ce qu’il vaut. À ma sorti de communauté à l’âge de 22 ans, je n’avais pas une haute estime de moi, comparer aux autres garçons de mon âge qui était sur le marché du travail, possédait une auto et peut-être une belle fiancée et quelque sous en poche.

Je comprend maintenant que la plupart des gens se sous-estime  même si en apparence ils paraissent en confiance. Souvent leur valeur réelle est mal évaluée . Chacun souffre en silence de plus ou moins d’une sorte de complexe d’infériorité qui fait mal à vivre.

J’ai compris avec l’aide des autres, que la meilleure manière d’augmenter votre valeur est d’augmenter l’image de vous même.

J’ai compris qu’une bonne manière de compléter ce travail est de travailler très fort avec un objectif.  Un objectif financier n’est pas si mal pour augmenter l’image de soi et prendre de la valeur.

J’ai également compris qu’il faut viser haut dans la vie pour avoir des résultats.

J’ai également compris qu’il n’y a pas de repas gratuit.

Et finalement : Si vous désirez vraiment une augmentation de votre sort, prenez un instant et demandez-vous quel « OBJECTIF  »  vous êtes prêt à faire pour l’atteindre. 

Le miracle, le grand miracle que vous attendez marche malheureusement, seulement avec de l’effort….

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un

Isidore

 

 

 

VIVRE VIEUX ET HEUREUX

Les hommes les plus riche ont connu une belle longévité.  Non seulement ont-ils vécu vieux ils ont travaillé jusqu’à la veille de leur mort.

Vivre VIEUX et  HEUREUX, mais faites ce que vous aimez.  Il y a été établi depuis longtemps  qu’une des causes du vieillissement était la frustration et le stress.

Pour conserver une éternelle jeunesse,  il faut respecter le désir de son coeur et faire ce qu’on aime. Il faut qu’à la RETRAITE se faire croire des histoires s’il le faut. Il faut se faire croire qu’on est encore beau, qu’on est encore belle, qu’on est indispensable. il faut se trouver une occupation intéressante.

Vous savez quoi et c’est vraiment triste.  Une très grande majorité de gens rentrent au travail le lundi, en attendant avec impatience le vendredi arrive.

J’ai souvent pensé qu’il est difficile de VIVRE DEUX JOURS SUR SEPT.

Thomas Walton, l’un des père de la formidable multinationale IBM, répétait continuellement à ses vendeurs.   « Vous ne connaîtrai jamais le succès si vous n’arrivez pas à vous convaincre que la vente est ce qu’il y a de plus intéressant dans le monde « 

Et encore plus fort:  Vous devez garder une place  de choix dans votre coeur, si vous voulez trouver la passion dans votre travail.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore

Il FAUT CONSERVER SON OPTIMISTE: ET VOUS ?

Il faut conserver son optimiste. Comment réussir à conserver son optimiste quand tout va mal dans le monde, quand la situation économique est tragique, quand le pays de l’oncle Sam, le plus riche du monde, le plus grand économiquement parlant.  » LE BON PEULES  »  à un culte hors norme pour un ancien président du nom de  Donald Trump, qui est a l’image des pires dictateurs, menteur, égocentrique et l’autre mot qui commence par ( V)

0ui, il est vrai que les journaux et autres médias d’information regorgent de mauvaise nouvelle.  Je ne dis pas de ne plus écouter les nouvelles et mettre l’internet à la poubelle, non, je ne suis pas un extrémiste.   Mais je vous dirait de faire le ( TRI ) par rapport à l’information.

Même si nous sommes dans une période extrême  avec cette pandémie qui est suspendu à nos têtes, il y a encore de super de belle famille, des gens merveilleux.    Même si nous vivons dans une société  où le divorce est courant, où la violence fait rage et que les femmes sont de plus en plus victime d’agressions, d’abus, ces femmes qui ne sont pas n’importe quoi, ce sont nos  » MAMAN  QUI SE FONT TABASSER, LES ÊTRES LES PLUS MERVEILLEUSES DU MONDE  » par des hommes piteux, avec leurs  cœurs pleins de bassesses.

La vie est toujours la même. Vous avez le choix entre la  « subir où la contrôler  »

Je vous en prie: 0ccuppez-vous de préserver votre optimiste dans votre  vie, et vous n’aurez pas le temps de succomber au découragement.

LE DÉCOURAGEMENT :  C’est la bête noir, il faut être violent avec cette bête. Dites non à la bête, c’est dire non au découragement.  ET OUI, JE SUIS OBTIMISTE…. ET JE DEMEURE OBTIMISTE…

j’ai compris qu’a chaque jours qui passe, je demeure optimiste.

Isidore

 

 

 

CHANGER LE MONDE, PAS COMPLIQUÉ…

Ce qui importe, c’est notre engagement à ne jamais cesser d’évoluer, de grandir tout au long de notre vie.

Changer le monde, c’est pourtant pas si compliqué, si chacun contribue. Changer le monde, ça commence  en effet par se changer soi-même. 0n ne peut pas changer les autres, mais on peut changer par exemple, son comportement vis-à- vis les autres.

Chaque personne, je dis bien chaque personne porte en elle sa propre formule magique et celle -ci demande à être mise à jour quotidiennement.  » CE QUE TU CHERCHES, TE CHERCHE »  Une lumière  qu’il faut chercher, et ne jamais , jamais arrêter de chercher. JE L’AI TROUVÉ…WOW !  La lumière et l’amour est en moi.  » EST EN VOUS  » 

Et toi, et vous , ce que tu cherches, tu l’as en toi, en vous ! Et pourrait se manifester ou moment le plus inattendu, par un sourire, un compliment, une merveilleuse  sensation d’être en amour, en paix avec soi-même, avec une grand désir d’être heureux.

Ce qui m’a changé à avoir une meilleur estime de moi, et le coup d’envoi à ma carrière professionnelle, c’est lorsque j’ai pris conscience de l’importance de me fixer des buts et objectifs et la satisfaction de les atteindre par la foi et la confiance.

J’ai compris et réalisé  que chaque jour, si tu cherches la lumière, tu va la trouvé à l’intérieur de toi, de vous, qu’elle demande pas mieux de resplendir lorsque tu lui porte attention et qu’elle se répond à l’usage.

J’ai compris que c’est grâce à elle que s’établie l’équilibre.

En demeurant en équilibre, nous sommes de meilleurs juges face à nos capacités, nos objectifs et la connaissance de nos valeurs.

0ui, je peux faire la différence ! 

J’AI COMPRIS QU’À CHAQUE JOUR QUI PASSE, IL FAUT TENDRE LA MAIN À QUELQU’UN, QUI PEUT FAIRE TOUTE LA DIFFÉRENCE.

Isidore 

 

 

J’AI TOUT ÇA À CARAQUET…

Déposez des pensées de prospérité, de richesse et de succès dans votre subconscient, et dites-vous:  Peu importe où je suis présentement, j’ai tout ça si le le veux…

À l’occasion d’une promenade lors d’une journée magnifique, je m’arrête un instant pour jouir de la vue de la mer à Caraquet ( mon patelin ) puis je me dis:   QUEL MAGNIFIQUE PORTRAIT ! <

Le soir en partageants un bon repas de morue, avec encore la vue sur la mer, je dis à mon épouse, nous sommes les chanceux de la terre !  L’hiver nous profitons de la chaleur du feu de la cheminée , et je me dis: QUELLE BELLE FLAMME !

Après le souper et que la vaisselle est lavé, nous allons visité nos petits enfants qui nous remplissent de joie et d’amour, et je me dis: QUELLE CADEAU !

À la retraite, je prête une attention spéciale à ma famille que j’ai négligé à cause de mes ambitions dans mon travail et maintenant, je me dis : ELLE SONT ENCOIRE LÀ !

Je vous dis donc ceci :  Appréciez pleinement la beauté  de la vie partout où que vous soyez, même dans les épreuves; appréciez votre lieu de naissance, votre famille, vos ami e s , tout ce que vous avez en surplus et partagez votre abondance.  Vous récolterez bien davantage, je vous le garantie !  Pas moi, mais l’invisible qui nous accompagne à chaque instant de notre vie.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la mains à quelqu’un.

Isidore

 

L’HISTOIRE D’UN FERMIER

C’est  l’histoire d’un fermier qui n’a qu’un seul cheval pour tirer sa charrue; puis un jour, le cheval s’enfuit.  Les voisins s’exclament: C’EST BIEN TERRIBLE ! Le fermier répond: peut-être….

Le lendemain matin,  il revient au champ tirant deux chevaux par la bride.  Ses voisins déclarant: C’EST MERVEILLEUX !

Peut-être répond le fermier.

Son fils essaie de dompter les chevaux et finit avec un jambe cassée. 0H ! C’EST BIEN TERRIBLE ! DÉCLARANT LES VOISINS.

Peut-être répond le fermier.

Le lendemain, un officier se présente au village pour recruter tous les hommes, car la guerre vient d’être déclarée, mais ils ne peuvent emmener  son fils blessé.  Les voisines disent, alors:

Quelle chance vous avez!

D’après toi, que répond le fermier ?  C’est exacte : Peut-être.

Et l’histoire continue, tout comme la vie.  Si tu crois en quelque chose, mais que cela n’arrive pas, tu peux porter un jugement trop vite; c’est humain. Quand tu traverses une périodes de stress, d’anxiété, plus difficile ( COIDID-19 ) à quoi t’accroches-tu ?  Pour les croyants, s’accrocher à sa foi, à ses croyances, c’est sûrement réconfortant.

Le Dr. Gilles Lapointe :   » lorsqu’une difficulté se présente, acceptons une transfusion, non par transfusion de sang, mais bien le gros bon sens, de confiance, d’opportunisme et d’enthousiasme malgré les circonstances  négatives qui se présente dans la vie de chacun d’entre nous. »

Chaque problème porte en lui la semence d’une plus grande possibilité.

J’ai compris qu’à chaque jour qui passe, il faut tendre la main à quelqu’un.

Isidore